Les seniors, mauvais dormeurs ?

Prendre de l'âge irait très souvent de paire avec mal dormir. D'après une étude américaine, cette idée très répandue ne serait pourtant qu'une idée reçue. Si le sommeil des personnes âgées est de moins bonne qualité, elles seraient cependant celles qui s'en plaignent le moins.

Rédigé le

Les seniors, mauvais dormeurs ?
Les seniors, mauvais dormeurs ?

Les chercheurs de cette étude, du Centre du sommeil de la Perelman School of Medicine (Université of Pennsylvanie), ont suivi par téléphone plus de 150 000 adultes, de tous âges, pour enquêter sur leur sommeil, tout en prenant soin de se renseigner sur leur niveau de revenu, d'éducation, leur moral du moment et leur état de santé en général.

Les personnes âgées contentes de leurs nuits…

Certains résultats obtenus ne sont guère étonnants : les personnes qui déclarent traverser un épisode dépressif, ou avoir de manière générale des problèmes de santé, se plaignent majoritairement de mal dormir.

Mais les données obtenues relatives à la qualité du sommeil en fonction de l'âge sont plus surprenantes. Ce sont en effet les plus de 70 ans qui déclarent le mieux dormir.

Alors, le sommeil des seniors serait-il finalement de meilleure qualité que celui des personnes plus jeunes ? "Non'", explique le Dr Eve Salomon Saint-Jean, neurologue, spécialiste du sommeil à l'hôpital de la Timone, à Marseille." Leur sommeil est de moins bonne qualité, c'est un fait avéré. L'activité électrique cérébrale est modifiée. Le sommeil s'en trouve plus léger, et entrecoupé par des micro-réveils".

Pourquoi une telle différence entre la qualité réelle du sommeil et le ressenti des dormeurs ? "Les patients ont un ressenti tout à fait personnel de la qualité de leur sommeil. Dans les cas des personnes de 70 ans ou plus, les micro-réveils ne sont, dans la plupart des cas, pas ressentis et la sensation de bien dormir est souvent conservée".

…les quadragénaires, insatisfaits de leur sommeil

L'étude du Sleep Journal met aussi en lumière un autre point: si les gens, en vieillissant, ont tendance à déclarer dormir de mieux en mieux, les personnes "entre deux âges" feraient exception, en se plaignant plus volontiers de la qualité de leurs sommeil.

Là encore, rien de très surprenant pour le Dr Salomon Saint-Jean. "Le sommeil est un sujet sensible pour cette tranche d'âge. Ce sont les quadragénaires qui ont des enfants en bas-âge, une activité professionnelle intense et qui doivent se lever le matin. Pour eux, toute altération de la qualité de leur sommeil est tout de suite mal ressentie".

Il est vrai que les seniors, dégagés de ce genre d'obligations, ont tout le loisir de rester un peu plus au lit le matin s'ils n'ont pas eu leur compte de sommeil…"A 70 ans, les personnes sont encore en relative bonne santé. Evidemment, tout change quand par exemple, des douleurs apparaissent", conclue-t-elle.

Source : "Sleep quality 'improves with age'", BBC News Health, 1er mars 2012.

En savoir plus