Le yoga est-il aussi bon pour le cœur que le vélo ?

Doux et apaisant, le yoga serait-il aussi un bon moyen de prévenir les maladies cardiovasculaires ? Selon une méta-analyse hollando-américaine publiée le 16 décembre, sa pratique améliorerait l'état du cœur, tout autant que d'autres activités physiques...

Rédigé le

Le yoga est-il aussi bon pour le cœur que le vélo ?
Le yoga est-il aussi bon pour le cœur que le vélo ? (photo © magann - Fotolia.com)

Bonne nouvelle pour tous les amateurs de yoga : il serait aussi bon pour le cœur que le vélo ou la marche rapide ! Une étude hollando-américaine a recoupé les données de 37 études anglaises sur le yoga, impliquant plus de 2.700 patients, jusqu'à décembre 2013. Publiée le 16 décembre dans la revue European Journal of Preventive Cardiology, la méta-analyse a comparé les données biologiques d'adultes pratiquant le yoga, à celles des personnes qui ne faisaient pas d'exercice physique.

Résultats : les adeptes de la pratique indienne perdaient plus de poids, avec une moyenne de 2,32 kg de moins. La pression artérielle et le "mauvais" cholestérol ont également chuté, ainsi que le taux de triglycérides dans le sang et la fréquence cardiaque. La baisse de ces facteurs serait la preuve du rôle du yoga dans la prévention des maladies cardiovasculaires, selon les auteurs. Ils précisent tout de même que cette activité n'a aucun effet sur l'absorption des sucres, donc pas de bénéfice potentiel dans la réduction du diabète.

Encore des points à éclaircir

Si l'étude montre que le yoga a les mêmes effets sur le cœur que n'importe quel autre sport, les chercheurs ne sont pas encore en mesure d'expliquer pourquoi... Pour Myriam Hunink, l'une des auteures de l'analyse, les explications physiologiques de tels effets restent peu claires. La relaxation, maître mot du yoga, pourrait réduire l'anxiété et le stress, et par conséquent prévenir les maladies cardiaques.

Autre zone d'ombre : à quelle fréquence le yoga devient–il bénéfique pour le système cardiaque ? L'étude, très hétérogène dans le choix des sujets, ne précise pas si le yoga doit être pratiqué toutes les semaines, ou plusieurs fois par semaines, pour espérer un réel potentiel bénéfique... Les chercheurs recommandent que les études futures soient étendues à une plus large cohorte de personnes analysées.

En attendant des résultats plus approfondis, le yoga reste une alternative douce aux sports classiques. Il est particulièrement adapté aux personnes âgées, peu tolérantes aux activités intenses ou qui souffrent de douleurs articulaires... 

Source : The effectiveness of yoga in modifying risk factors for cardiovascular disease and metabolic syndrome: A systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials, P. Chu et al. Décembre 2014, European Journal of Preventive Cardiology. DOI:10.1177/2047487314562741

En savoir plus sur le yoga :

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24