La liste des 58 médicaments jugés ''très dangereux''

Selon les professeurs Bernard Debré et Philippe Even, dans "Le guide des 4 000 médicaments utiles, inutiles, ou dangereux", 5 % de nos médicaments sont "à proscrire immédiatement". Voici la liste reprise de ces 58 médicaments jugés "potentiellement très dangereux", parmi lesquels des anti-inflammatoires, des médicaments cardiovasculaires, des contraceptifs, des antidiabétiques...

Rédigé le , mis à jour le

La liste des 58 médicaments jugés ''très dangereux''
La liste des 58 médicaments jugés ''très dangereux''

Médicaments cardiovasculaires

Guide des 4 000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux
  • 4 vasodilatateurs coronaires et artériels : Adancor® (Derono), Ikorel® (Sanofi), Vastarel® et Trivastal® (Servier)
  • 1 anti-insuffisance cardiaque : Procoralan® (Servier)
  • 1 antiarythmique : Multaq® (Sanofi)
  • 3 anti-coagulants ou antiagrégants : Ticlid® (Sanofi), Pradaxa® (Boehringer) et Xigris® (Lilly)

Pilules anti-conceptionnelles

  • Cycleane®, Mercilon®, Varnoline® (Schering Prough)
  • Melodia®, Yaz®, Diane 35®, Jasmine-Jasminelle® (Bayer)
  • Minesse® (Wyeth)
  • Felixita® (Theramex)
  • Carlin®, Triafemi®, Holgyème® (Effik)
  • Lumalia® (Pierre Fabre)
  • Evépar® (Mylan)
  • Minerva® (Biogaran)

Anti-inflammatoires

  • Indocide® (MSD)
  • Nexen® (Therabel)
  • Ketum cutané® (Ménarini)
  • Celebrex® (Pfizer)
  • Arcoxia® (MSD)

Antidiabétiques

  • Byetta® (Lilly) et Victoza® (NovoNordisk)
  • 8 gliptines : Galvus® et Eucreas® (Novartis), Januvia® et Janumet® (MSD), Xenuvia® et Velmétia® (P. Fabre), Trajenta® et Onglyza® (Boehringer)
  • 2 glitazones : Actos® et Competact® (Takeda) suspendues en France mais maintenues par l'Agence européenne.

Anti-parkinsoniens

  • Celance® (Lilly)
  • Parlodel® (Pfizer)
  • Requip® (GSK)
  • Tasmar® (Mediapharma)

Anti-ostéoporose

  • Protelos® (Servier)

Médicaments psychiatriques

  • Ritaline® (Novartis)
  • Concerta® (Janssen)
  • Tofranil® (CSP)
  • Anafranil® (Sigma-Tau)
  • Surmontil® (Sanofi)
  • Stablon® (Servier)

Anticrampes musculaires

  • Hexaquine® et Quinine®-vitamine C (Goménol)
  • Okimus® (Biocodex)

Stimulant respiratoire

  • Vectarion® (Servier)

Anti-tabac

  • Champix® (Pfizer)
  • Zyban® (GSK)

Anti-angiogènes en cancérologie

  • Avastin® (Roche)

 

AVERTISSEMENT: N'arrêtez pas de votre propre chef un traitement en cours. Si vous constatez qu'un des vos médicaments est présent dans cette liste, parlez-en avec votre médecin. Seul lui saura apprécier, en fonction du rapport bénéfice/risque et de votre dossier médical, la nécessité de le poursuivre, de l'arrêter ou de le remplacer.

 

En savoir plus


Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24