L'hôpital aussi est dans la rue

Les fonctionnaires défilent aujourd'hui dans la rue, à l'appel de trois syndicats (la CGT, FSU et Solidaires). Cinq millions de manifestants sont attendus dans toute la France. La fonction publique hospitalière réclame une revalorisation des salaires.

Rédigé le

L'hôpital aussi est dans la rue
L'hôpital aussi est dans la rue

La fonction publique hospitalière revendique la création d'emplois et la revalorisation des salaires.

Selon le syndicat Sud-Santé, le manque de personnel dans les hôpitaux ampute le travail des professionnels de santé qui justifient des heures d'attente dans les Urgences et l'absence de disponibilité des soignants. De plus, l'hôpital n'assure plus la sécurité de l'emploi de ses salariés car de moins en moins d'agents contractuels sont titularisés.

Parmi les autres revendications, les salaires. Ils ne seraient plus à la hauteur des responsabilités qui incombent aux infirmières. "Elles débutent à 1.500 euros par mois, pour finir leur carrière avec un salaire à 2.500 euros, sachant que le travail durant le week-end n'est pas valorisé. Le dimanche n'est remunéré qu'à 45 euros pour huit heures de travail", confie un membre du syndicat Sud-Santé.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :