Fermer [X]
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. Vous pouvez néanmoins refuser l'utilisation des cookies, en cliquant ici
Mis à jour le 23 octobre 2014 à 10h38
Mon compte

  >     >  L'embolie pulmonaire

L'embolie pulmonaire

Par La rédaction d'Allodocteurs
rédigé le 25 mars 2013

Ch@t du 25 mars 2013 de 15h à 16h : le Dr Jean-Michel Tartière, cardiologue et le Dr Ariel Toledano, angiologue-phlébologue ont répondu à vos questions.

L'embolie pulmonaire est une complication de la phlébite ou de la thrombose veineuse. Elle résulte de la migration d'un caillot présent dans une veine qui se détache et va obstruer un vaisseau dans les poumons. La thrombose ou la phlébite désigne la formation d'un caillot sanguin qui bouche une veine, le plus souvent une veine des jambes. L'embolie pulmonaire constitue une urgence médicale.


Sommaire

 

Les réponses du Dr Ariel Toledano, angiologue-phlébologue


  • J'ai 50 ans et je fais phlébite sur phlébite sans raison apparente. De quoi cela peut il provenir ?

Si vous faites des phlébites récidivantes, il est important de rechercher une cause. Il faudrait vous rapprocher de votre médecin afin qu'il vous adresse vers une consultation spécialisée.

  • Le risque d'embolie pulmonaire durant le grossesse est-il élevé ? Comment se protéger ?

La grossesse est une période à haut risque de thrombose. Il est important de dépister les femmes enceintes les plus à risque afin d'envisager une prévention adaptée.

  • J'ai 22 ans et j'ai des problèmes de circulation dans les jambes et les mains (mains bleues pieds bleus). A long terme, ce problème peut-il causer des caillots et ainsi des embolies pulmonaires ?

Vous décrivez des problèmes de la micro-circulation qui n'ont pas de lien avec le risque de thrombose veineuse.

  • J'ai le facteur 2, suis-je sujette aux phlébites et tromboses, dois-je faire attention ?

Les mutations du facteur II sont des anomalies à risque de thrombose mais moindre que les mutations du facteur V. Il faudrait savoir si vous êtes homozygote ou hétérozygote. Le risque est plus grand pour les homozygotes.

  • Une mutation du facteur V de Leiden en homozygote augmente t-elle le risque de faire une embolie pulmonaire (avec auparavant une phlébite sans facteur de risque, et 2 phlébites sous anticoagulant pendant une grossesse...) ?

Oui, une mutation du facteur V homozygote est à risque 80 fois plus élevé que la population générale.

Je pense que vous faites confusion avec les artères. Il n'y a pas de lien entre artères bouchées et embolie pulmonaire.

  • Est-ce qu'un caillot peut s'auto dissoudre au fil du temps et disparaître tout seul ?

Disparaître tout seul, je doute. Il vaut mieux ne pas prendre de risque et avoir un traitement adapté.

  • Des douleurs régulières aux jambes, très fortes en particulier après 2 séries (espacées d'un peu plus d'un an) d'anticoagulant peuvent-elles être signes de phlébite ?

Vous avez déjà fait une phlébite, il faut être vigilant et à l'écoute des douleurs de vos jambes. En cas de doute, il vaut mieux consulter pour être rassuré.

  • J'ai 54 ans, j'ai été opéré d'un ménisque ainsi que de l'ailéron externe du genoux droit et parfois je ressens des sensations de brûlure juste au dessus de la cheville droite côté interne de ma jambe, est-ce un début de phlébite, après je ne me sens pas très bien ....

Il faut en parler à votre chirurgien qui jugera de l’intérêt de la réalisation d'un écho-doppler.

  • Est-ce qu'une varice qui devient gênante en haut de la cuisse notamment quand je croise les jambes peut provoquer une embolie ?

Il faut prendre en charge votre problème de varices car il n'est pas prudent de laisser une insuffisance veineuse évoluée.

  • Comment distinguer une simple douleur dans le mollet d'une phlébite ?

C'est assez difficile, mais la douleur de la phlébite est une douleur permanente, ne cédant à aucun antalgique, la jambe est souvent enflée, rouge et douloureuse. Mais il n'y a pas de règle.

  • J'ai le mollet droit gonflé et chaud. Y a t-il risque de phlébite ou complication pulmonaire ?

il faut en parler à votre médecin. Dans quel contexte le mollet est enflé ?

  • J'ai une embolie pulmonaire (à 25 ans) lors de la césarienne mes prochaines grossesses seront-elles a risques ? Y a t-il des risques de récidive pendant l'accouchement ?

Il faut chercher la cause de l'embolie pulmonaire pour envisager les mesures préventives lors des prochaines grossesses.

  • Malgré des bas de contention (car prothèse de la hanche 3 ans avant) et un anticoagulant (injection avant le départ de l'avion, long courrier Paris-Santiago du Chili) j'ai dormi presque tout le trajet, j'ai fait une embolie à haute altitude sur l'Aconcagua. Est-ce normal ? (embolie traitée à Santiago).

C'est assez rare, mais je pense qu'il faut éviter de dormir dans l'avion. Il faut marcher et boire beaucoup d'eau pour compléter les mesures préventives que vous avez déjà prises.

  • Depuis 2007 on a décelé par hasard une maladie Post-Thrombotique TVP au niveau de la cuisse, on ne m'a prescrit que des bas de contention. Est-il possible aujourd'hui d'avoir un caillot encore présent ?

La contention de classe 3 est le traitement de base de la maladie post-thrombotique. Mais vous êtes à risque de refaire un caillot puisque vous avez déjà fait un. Il faudrait faire un bilan à la recherche de la cause de la première phlébite.

  • Peut-on après une embolie pulmonaire, envisager sans risque une contraception (stérilet) surtout si on est en légère surcharge pondérale et qu'on n'est pas sportive ?

Il n'y a aucune contraception sans risque mais le stérilet peut être une alternative intéressante. Parlez en à votre gynéco.

  • Mon mari agé de 50 ans a des crampes au niveau des mollets qui reviennent régulèrement, ces derniers temps, des varices apparentes, les jambes douloureuses... pas de signes locaux de TVP, y a t-il quand meme des risque d'EP ? (il a RV chez un phlébologue mais pas avant 1 mois) ?

Vous avez raison d'envisager une consultation en phlébologie pour faire le point. Mais s'il s'agit simplement de crampes totalement régressives, il y a peu de chance qu'il s'agisse d'une thrombose veineuse. Mais il faut être prudent.

  • Il y a 16 ans, j'ai fait une phlébite. Depuis, ma jambe est fatiguée et depuis 5 ans, une plaie variceuse qui a du mal guérir. J'ai vu un angéiologue, pas inquiet. Pour moi c'est difficile car je ne peux plus faire de piscine. Qui devrais-je aller consulter ? Ma grosse veine est morte, donc plus de suivi. Est-ce raisonable ?

Vous avez probablement des séquelles de votre phlébite ancienne qui vous occasionne des plaies au niveau de la jambe. La contention est fondamentale. Il existe des pansements très efficaces accélérant la cicatrisation.

  • Mon père a fait une thrombose veineuse profonde sur la veine fémorale, il y a 6 mois, il est sous traitement, est-ce qu'il peut faire du vélo ?

Il faut éviter toutes les activités sportives trop traumatisantes pouvant favoriser l'apparition d'hématomes.

  • Ma grand-mère a fait une embolie pulmonaire (dont nous n'avons pas trouvé la cause), et depuis, elle a des problèmes de mémoire. Ses problèmes de mémoire peuvent-ils être liés à l'embolie pulmonaire ?

Il faudrait lui faire un scanner cérébral, parlez en à votre médecin.


Les réponses du Dr Jean-Michel Tartière, cardiologue


  • Un essouflement entraînant une immobilisation (non expliquée suite à de nombreux examens) qui survient 2 à 3 fois par an sans aucune raison apparente et qui part au bout d'une semaine peut-il être un des symptômes d'une embolie pulmonaire qui passerait inaperçue ?

Comme nous l'avons expliqué le symptôme "essoufflement" reste un symptôme très vague et présent dans une quasi infinité de situation. Donc pas de panique on a pas une embolie à chaque fois que l'on est essoufflé.

  • Jusqu'à quel âge sommes-nous à l'abri d'une embolie pulmonaire ?

Il n'y a pas d'âge malheureusement pour faire une embolie pulmonaire.

  • Après un accident avec 4 côtes de cassées et un pneumothorax (léger) mon mari fait une embolie pulmonaire 4 mois plutard sans avoir jamais eu de phlébite auparavant. Il sera diagnostiqué 2 semaines plus tard par un autre service depuis (3 ans) il souffre encore parfois à la zone de l'embolie sans qu'on le comprenne pourquoi, malgrè les examens est-ce normal ?

La fracture de côte a probablement été le facteur favorisant de l'embolie (alitement). Les douleurs peuvent être liées aux séquelles de fractures plus que à l'embolie, surtout si les examens faits par votre médecin sont parfaitement normaux depuis.

  • Embolie pulmonaire après avoir été césarisée, j'ai suivi un traitement anticoagulant pendant 10 jours. 5 jours après la fin de ce traitement j'ai été victime d'une embolie pulmonaire avec infarctus pulmonaire sans avoir eu au préalable de phlébite. Le diagnostic a été posé après un scanner et une prise de sang et 6 jours d'hospitalisation : l'embolie serait due à l'opération. Pourquoi et comment la césarienne peut-elle provoquer une embolie ?

Le moment de l'accouchement et surtout lors d'une césarienne est un moment propice à l'apparition d'embolie car l'alitement est obligatoire et le processus de cicatrisation augmente le risque de phlébite, au niveau des jambes ou du petit bassin.

  • J'ai 31 ans, j'ai une hypothyroïdie soignée par lévothyrox®, une pelade universelle, je prends la pilule cérazette®. J'ai l'anomalie facteur V Leiden hétérozygote, j'ai fait une thrombose veineuse profonde tibiale qui s'est suivie d'une embolie pulmonaire en octobre 2011, j'ai été traitée sous coumadine® durant 6 mois, avec écho-doppler de contrôle qui était parfait. Mais il y a 15 jours, j'ai de nouveau une petite douleur au même mollet, je fais un écho-doppler en urgence qui révèle une récidive de thrombose veineuse profonde. La scintigraphie pulmonaire ne montre pas d'embolie. Pourquoi cette récidive ? J'ai l'impression d'avoir une épée de Damoclès au-dessus de ma tête depuis l'embolie, j'ai régulièrement des douleurs dans la poitrine, pourquoi ? Est-ce normal ? Mon médecin me dit que la cérazette® ne présente pas de risques... est-ce sûr ?

Vous avez une anomalie de la coagulation (mutation du facteur V) qui peut favoriser les phlébites et donc les embolies pulmonaires. Dans votre cas une anticoagulation très prolongée peut se discuter afin d'éviter les récidives et vous devez en discuter avec votre angiologue ou un spécialiste des maladies thrombos emboliques. Rassurez-vous, toutes les douleurs thoraciques ne sont pas des embolies. Le stress est également pourvoyeur de ce type de symptôme.

  • Je me suis fait opérer des varices, mais 2 mois après on a vu à l'echo doppler une thrombose des veines superficielles, y aurait-il un risque d'embolie pulmonaire ?

Une opération des varices est une situation ou il est possible de développer par la suite une phlébite. Souvent un traitement anticoagulant préventif est mis en place en post opératoire selon les cas. Généralement si les phlébites sont en dessous du genou et superficielles elles sont très peu à risque d'entraîner des embolies.

  • Avant de penser aux solutions pour soigner une embolie pulmonaire, peut-on savoir comment se forme un caillot et quelles sont les préventions pou les limiter ?

La phlébite ou l'embolie pumonaire est favorisée par l'âge avancé, l'alitement, les maladies cancéreuses, la maladie sanguine favorisant l'apparition des caillots. Dans toutes ces situations des mesures préventives peuvent être prises.

  • L'aspirine est-elle efficace en tant que coagulant pour prévenir une embolie pulmonaire ?

L'aspirine fait parti des antiagrégants et n'a pas d'effet anticoagulant. Les tests de prévention de l'aspirine ne montrent pas d'effet suffisant pour qu'ils puissent être utilisés dans cette indication.

  • Mon mari a présenté un épisode de souffrance cardiaque suite à une séance de sport intense il y a quelques mois et ensuite une suspicion d'embolie pulmonaire (sur bilan biologique D-dimère et CPK) qui à été écarté ensuite après scintigraphie pulmonaire est-il possible que cette présumée embolie ai pu se résorber spontanément ? 

Avec des D-Dimères, fait au moment des symptômes, négatifs, il est très peu probable que votre mari ai fait une embolie. Je ferais donc confiance à la conclusion des docteurs qui l'ont pris en charge. La scintigraphie est également très rassurante.

  • Que pensez-vous de l'homéopathie en complément du traitement classique pour l'embolie pulmonaire ? Ou en prévention de l'embolie ou de la phlébite ?

L'homéopathie en prévention ou en traitement de la maladie thrombo embolique n'a rien démontré. Toutefois, si elle peut aider certains ou certaines en plus du traitement conventionnel il n'a pas de raison de s'en priver.

  • De confession musulmane, en traitement à la coumadine® 6 mg, depuis plus d'un an et à vie. Est-ce dangereux de faire le Ramadan ?

A ma connaissance, les Imam recommandent de ne pas faire le ramadan en cas de maladie chronique ou passagère et de privilégier le traitement. De plus, l'activité de la coumadine® est directement modifiée par l'alimentation et les apports de vitamine K. Il est donc effectivement dangereux de modifier de manière profonde son alimentation sous Coumadine ou tout autre anticoagulant de type AVK (anti vitamine K).

  • Je suis fumeuse et enceinte de 7 mois et j'ai fait une phlébite il y a 2 semaines, est-ce que j'ai plus de risque d'en faire une autre ?

La réponse est plutôt "oui". Le tabac dans votre cas aggrave le risque, et la grossesse est source d'alitement et donc risque de thrombose. Vous devez être suivi régulièrement par vos médecins et gynéco.

  • Je répète : mon mollet droit est chaud et gonflé. Y a t-il risque de phlébite ou complication pulmonaire ?

Votre mollet et chaud et gonflé, vous avez donc besoin de consulter votre médecin pour faire le point.

  • J'ai 35 ans, j'ai fait une embolie pulmonaire il y a 4 ans au cours de mes 12 premières semaines de grossesse. En dehors de la grossesse, on ne m'a pas trouvé d'autres facteurs (pas de déficit en protéines, d'antécédents, de facteur génétique), bien que je souffre d’arythmie cardiaque depuis mes 19 ans. Alors je souhaite savoir si les troubles du rythme cardiaque peuvent provoquer un caillot ?

Les arythmies cardiaques dans certains cas peuvent provoquer des caillots mais dans le coeur gauche et non droit (circulation de l'embolie pulmonaire). De plus, compte tenu de votre âge il est très peu probable que votre arythmie soit du type qui entraîne des caillots. Vous pouvez rediscuter tranquillement de ce point avec votre médecin.

  • J'ai 36 ans. Il y a 3 ans j'ai fait une thrombose (Port-a-cath (PAC)) suite à un traitement de chimiothérapie, le problème à été réglé mais j'ai peur de refaire une thrombose, est-ce qu'il y a risque de refaire une thrombose ?

Port-a-cath (PAC) et chimiothérapie, j'en conclu donc que vous êtes traité pour un cancer qui est une situation pouvant favoriser les thromboses. Le port-à-cath est un corps étranger qui peut aussi parfois entraîner une thrombose. Le risque existe pour vous toujours tant que le problème de cancer est présent. Le retrait du PAC a clairement diminué ce risque. A discuter avec votre médecin.

  • Après mes phlébites, le scanner a révélé une légère bride pleural, possiblement consécutive à un infarctus de Laënnec (pourtant passé inaperçu). Quelles en sont les conséquences ?

La vie nous apporte bien des cicatrices et en voici une de plus (la bride pleural). En soit ça n'a pas de conséquence, ça n'est qu'une image.

  • Voilà après une opération de la varice plus de deux mois après, suite à une douleur, on a vu a l'echo-doppler une thrombose veineuse superficielle à la jambe gauche au dessus du genou, y a t-il risque d'une embolie pulmonaire par la suite ?

Les thromboses au dessus du genou (c'est la cas chez vous) sont plus à risque d'embolie et surtout si elles sont profondes (ça n'est pas le cas chez vous). Le risque est donc modéré mais il existe. A discuter avec votre médecin.

  • J'ai une thrombose de l'artère poplitée piégée. La ciculation sanguine se fait par un pontage naturel de vaisseaux sanguins (indice de pression à la cheville : 0,9). Ai-je un risque d'embolie pulmonaire ?

Comme vous le dite, votre thrombose concerne une artère et non une veine. Il ne s'agit donc pas de la même circulation et vous n'avez pas de risque d'embolie pulmonaire. La question suivante est : votre veine poplitée est elle aussi piégée ? Et seul votre médecin peut vous répondre.

  • Suite à une embolie pulmonaire survenue en juillet 2012 il m'est interdit de prendre l'avion or je devrais voyager pour rejoindre un poste (durée de vol 2h), ma question est donc la suivante :  combien de temps faut-il attendre avant de pouvoir voyager suite à une embolie pulmonaire ?

Les informations que vous me donnez ne me permettent pas de répondre à votre question. En dehors des premiers jours, il n'existe pas de contre indication à effectuer un voyage bref. Vous avez peut être d'autres facteurs que je ne connais pas. Discutez-en clairement avec votre médecin ou un angiologue.

  • Peut-on faire une phlébite à la suite d'une séance de sclérose veineuse ?

Oui, c'est une des complications possibles.

  • Vous dîtes que l'âge est un facteur favorisant des maladies thrombo-embolique : est-ce que les sujets jeunes, sous AVK à vie, risquent plus en avançant dans l'âge ? Ces pathologies et leur traitements sont-elles de nature à diminuer l'espérance de vie, par exemple en favorisant les AVC ?

L'âge est un facteur de risque de bien des maladies avec ou sans traitement. Par définition la maladie thrombo embolique veineuse (circulation veineuse) nous l'avons dit peut parfois entrainer un décès comme beaucoup d'autres maladies. Il est très rare que cela soit associé à un AVC (circulation artérielle).

  • Je viens d être victime d'une EP à 48 ans. Très sportif, pas d'antécédents. EP survenue sans aucune gène respiratoire ni douleurs thorax, des saignements sur toux apparus après scéance sauna haman (sensation brûlure). 5 jours d'hôpital. Peut-il y avoir cause à effet ? Trop de sport + fatigue peut-il conduire à une EP ? Sous Previscan® depuis. Besoin de conseils pour récupérer et quelle alimentation ?

Sport intensif puis hamam peut entrainer une deshydratation qui peut favoriser la thrombose. Le lien reste faible mais possible. La fatigue en soit n'est pas associé à la mladie thrombo embolique.


En savoir plus


Un ou plusieurs caillots sanguins se bloquent dans les artères pulmonaires lors du passage du sang destiné à être oxygéné. Le cœur manque de sang et ne fonctionne plus correctement, alors qu’il doit justement fournir un supplément d’effort. L'obstruction dans le poumon ne provoque pas de douleur spécifique. Les signes les plus fréquents sont davantage respiratoires avec notamment un essoufflement survenant de façon inattendue au repos ou à l'effort, mais également des crachats sanguins, une douleur thoracique de type point de côté. Parfois aussi de la fièvre, une toux, des nausées, un malaise voire une syncope. De tels symptômes se manifestent souvent par intermittence, parfois durant quelques heures.

150.000 personnes par an sont concernées par la maladie thrombo-embolique. L'embolie pulmonaire touche 150.000 personnes par an, elle provoque 20.000 décès, c’est la troisième cause de décès cardiovasculaire après l’infarctus myocardique et l’accident vasculaire cérébral. Le risque dépend de l'importance de la région pulmonaire privée de sang, donc du pourcentage d’obstruction par le ou les caillots migrants. L'âge avancé est également un facteur de risque de décès.

 

Sur Allodocteurs.fr

Dossiers :

Questions/réponses :

Ailleurs sur le web










Mots clés


Vos commentaires
Page : 1  2 
Zulzeen
Bonjour, J'ai 37 ans j'ai été victime d'une embolie pulmonaire massive bilatérale le 23 mars 2013 depuis j'ai un thrombus persistant d'ans l'artère pulmonaire gauche avec un défaut de perfusion du poumon gauche je suis sous Fluindione de puis 1 an après examen je n'ai pas HATC mais une sévère hyperventilation avec alcalose sanguine marquée, mon dossier à été transmis à paris pour discuter d'une embolèctomi... je précise que j'habite en moselle.
Citer
Dr Tourmente - Allodocteurs.fr
Modérateur
@kitty2702 : vous devriez faire l point avec un médecin qui vous examinera. Nous ne faisons pas de diagnostic en ligne.
Citer
kitty2702
voila j'ai 17 ans et j'ai des douleurs de temps en temps et en en particulier le soir du coté gauche au niveau du thorax je pense, ma respiration se bloque je suis essouflé et fatigué je ne me sens pas stréssé est ce une embolie pulmonaire c souvent pendant les vacances que j'ai ses problémes mais ils restent présent pendant les cours .
Citer
Dr Tourmente - Allodocteurs.fr
Modérateur
@marion nette : on conseille de reprendre par de la marche, de la natation, des sports doux. Demandez son avis à votre médecin (le généraliste peut vous examiner et vous répondra).
Citer
marion nette
Bonsoir , j'ai fait une embolie pulmonaire il y a un moi et demi suite a une intervention au laser pour un syndrome transfuseur transfusé de mes jumeaux à 21 semaine de grossesse. j'ai malheureusement accouché 10 jours après . puis je reprendre la course a pied ? Ou il y a t'il des risques pour reprendre le sport ? Je suis sous lovenox deux injections par jour de 0.5 et passe aujourdhui aux anti vitamines K . merci de votre réponse .
Citer
Dr Tourmente - Allodocteurs.fr
Modérateur
@lire : seuls vos médecins qui connaissent bien votre dossier médical peuvent vous le dire.
Citer
Dr Tourmente - Allodocteurs.fr
Modérateur
@loftcat : la mutation dont vous souffrez augmente le risque. La pilule contient uniquement un progrestatif, et donc des risques d'embolie et de thrombose moindres. Il est toujours possible d'opter pour un stérilet.
Citer
Dr Tourmente - Allodocteurs.fr
Modérateur
@joliefée : le risque est diminué en tout cas. Je comprends votre angoisse mais c'est impossible de lire l'avenir...
Citer
Dr Tourmente - Allodocteurs.fr
Modérateur
@ludi68 : La césarienne, particulièrement lorsqu'elle est réalisée en urgence s'accompagne d'un risque 2 à 5 fois supérieur de MTEV. Les chirurgies réalisées au niveau de l'abdomen et du pelvis sont des facteurs de risque connus de l'embolie.
Citer
lire
Bonjour Pose d'un filte clip sur veine cave en 1982 aprés accouchement presque 30ans aucun médicament puis petite phlébite en 2009 (après alitement)depuit je suis sous warfarin à vie , cela est il indispensable ? (problème articulaire) Merci pour votre réponce
Citer
Page : 1  2 
Réagir à cet article

Pour réagir à cet article merci de vous identifier

S'abonner à la newsletter
Allodocteurs.fr

Liens non sponsorisés
Allodocteurs.fr : un site d’information médicale, sur lequel vous retrouverez toute votre santé en vidéo, expliquée par des docteurs en médecine et professionnels de santé.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).