Gastrostomie de l'enfant : l'alimentation par sonde

La gastrostomie est une technique qui permet de nourrir artificiellement une personne pour laquelle l'alimentation traditionnelle n'est pas possible. Cela consiste à réaliser, au niveau de l'abdomen, un orifice qui relie l'estomac à l'extérieur.

Rédigé le , mis à jour le

Gastrostomie de l'enfant : l'alimentation par sonde
Sommaire

Gastrostomie : une technique pour s'alimenter

Quelques repères anatomiques avec des schémas

Gastrostomie : ça veut dire quoi ?

Le suffixe "stomie" vient du grec stoma (bouche). Il désigne en fait l'ouverture d'un organe sur la peau de l'abdomen. Le préfixe "gastro" signifie que c'est l'estomac qui est ouvert au niveau de l'abdomen pour servir de bouche.

A quoi sert la gastrostomie ?

Elle permet de poser une sonde et ainsi d'introduire directement des aliments dans l'estomac. Elle est utile dans le cas d'une alimentation insuffisante, comme chez les anorexiques, ou impossible en raison d'une maladie ou d'un obstacle. C'est le cas de l'atrésie de l'œsophage, une malformation dont sont atteints certains bébés à la naissance.

Gastrostomie : un acte de chirurgie

Pose d'une sonde : attention il s'agit d'images de chirurgie

Il existe deux types de sondes :

  • la première est un petit tuyau qui dépasse du ventre, fermé par un bouchon ;
  • la seconde correspond à un bouton placé à ras de la peau du ventre et on y connecte une tubulure pour faire passer l'alimentation. C'est ce que l'on appelle un bouton de gastrostomie. Il s'agit de la solution la plus répandue.

Gastrostomie : comment s'alimenter ?

Blanche a 27 mois. Elle a subi une gastrostomie dès la naissance.

Dans la plupart des cas, le malade peut manger normalement à la fois par la bouche et par la sonde. Cette dernière permet également de donner de manière très précise les traitements.

Quand l'alimentation se fait uniquement par la sonde, dans ce cas, l'alimentation doit être adaptée. Elle se fait de préférence avec un mélange industriel qui contient tous les nutriments nécessaires. Avec des aliments mixés, on court de gros risques de boucher la sonde.

Il faut aussi rincer la sonde avant et après le passage du produit. Les règles d'hygiène doivent être rigoureuses pour respecter la stérilité du bouton de sonde et éviter des infections.

Après une gastrostomie : un sevrage difficile, sevrage progressif

Lorsque la maladie est guérie, on peut procéder au retrait de la sonde.

Dans de très rare cas, le sevrage peut être difficile, surtout lorsque le bouton est posé à de jeunes enfants. Lorsque l'on n'a jamais connu un repas normal ni même un aliment dans sa bouche, le sevrage de la sonde est parfois le plus compliqué. Un travail avec des orthophonistes et psychologues est alors nécessaire.

Certains patients ont l'impression qu'on leur enlève une partie d'eux-mêmes, puisqu'ils ont toujours vécu avec leur bouton de sonde. Le sevrage peut provoquer des troubles psychologiques.

En savoir plus sur la gastrostomie

Sites web :

Livre :

  • Rééducation des troubles de l'alimentation et de déglutition
    Catherine Senez
    Ed. Solal, 2002

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24