Mis à jour le 19 avril 2014 à 6h20
Newsletter | Mon compte
Questions/réponses

Garde-t-on forcément des séquelles après une rupture d'anévrisme ?

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr
rédigé le 13 juin 2012, mis à jour le 15 juin 2012

Peut-on complètement récupérer après une rupture d'anévrisme, ou y a-t-il forcément des séquelles ?

Garde-t-on forcément des séquelles après une rupture d'anévrisme ?

Garde-t-on forcément des séquelles après une rupture d'anévrisme ?

Les réponses avec le Pr. Emmanuel Houdart, chef du service de neuroradiologie à l'hôpital Lariboisière (Paris) :

"Dans la vraie rupture anévrismale qui occasionne une hémorragie méningée ou sous arachnoïdienne (espaces qui entourent le cerveau), l'accident est très grave. On estime que 50 % des gens décèdent. Et dans les survivants, au moins 20 % vont garder des séquelles neurologiques. On peut donc s'en sortir.

"Les facteurs pronostics sont la quantité de sang qui s'est répandue autour du cerveau (plus il y en a, plus c'est grave), l'état neurologique à l'entrée (quand on est dans le coma, le pronostic est moins bon) et l'état clinique antérieur du patient (si on est en bon état général, si on est jeune, on s'en sort mieux). La rapidité d'intervention des secours est capitale pour éviter un second saignement. Dans une rupture anévrismale, le plus souvent le corps médical passe à côté du diagnostic.

"L'hémorragie méningée est une céphalée (maux de tête) brutale, extrêmement intense et durable. Il ne s'agit pas du tout d'une crise migraineuse. Si les gens sont encore conscients, il faut qu'ils agissent et suspectent le diagnostic dès qu'ils ont ces maux de tête. Il faut réaliser un scanner qui dans la majorité des cas, sera positif le jour de l'accident. On voit du sang sur le scanner. Dans ce cas, il faut intervenir rapidement car tous les jours qui suivent la rupture d'anévrisme augmentent le risque de saignement de 3 %. La mortalité augmente chez les gens qui ont resaigné."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

* Les réponses avec le Pr. Emmanuel Houdart, chef du service de neuroradiologie à l'hôpital Lariboisière (Paris)


Garde-t-on forcément des séquelles après une rupture d'anévrisme ?

Garde-t-on forcément des séquelles après une rupture d'anévrisme ?

Garde-t-on forcément des séquelles après une rupture d'anévrisme ?

Garde-t-on forcément des séquelles après une rupture d'anévrisme ?

Garde-t-on forcément des séquelles après une rupture d'anévrisme ?

Mots clés


Vos commentaires
benjigd
bonjour, j'ai été victime d'une rupture d'anévrisme cérébrales en septembre 2012, embolisation reussi sur artère sylvienne, mais depuis de forts maux de tête, donc traitement par l amytriptiline 30 mg par jour,une trés grosse fatigue permanente, cela n'empeche pas certaines crises de façon sporadique, calmés par de l' et paracétamol ,j'ai essayé d'arrêter le amytriptiline, mais les maux de tête sont revenus.J'ai aussi essayé la gabapentine aucun resultat, existe t'il un autre traitement, plus efficace, sans prise de poids, car avec l'amytriptiline , j'ai pris du poids, et je ne voudrais pas faire de l'hypertension. Pour mon neurologue seul l amytriptiline est efficace.merci
Citer
Dr Tourmente - Allodocteurs.fr
Modérateur
@marifidesali : consultez votre médecin afin de faire un bilan de ces céphalées.
Citer
marifidesali
j ai mal dans la tete coté droit j ai fait rupture d anevrisme il y a 6 ans et les maux augmentent que dois je faire merci
Citer
Réagir à cet article

Pour réagir à cet article merci de vous identifier

Inscrivez-vous à la newsletter
Mon email

Liens non sponsorisés
Allodocteurs.fr : un site d’information médicale, sur lequel vous retrouverez toute votre santé en vidéo, expliquée par des docteurs en médecine et professionnels de santé.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).