Fin de vie : les soins palliatifs à domicile

En France, quand on évoque la fin de vie, une majorité de personnes déclare qu'à soins égaux, ils préféreraient mourir chez eux. Or actuellement, seuls 25 % des Français décèdent à leur domicile. Pour accompagner les personnes atteintes d'une maladie incurable et évolutive, il existe des réseaux de soins palliatifs de ville. Des structures de coordination qui gèrent les soins donnés à domicile, mais qui ne les effectuent pas. Ce sont des équipes qui se rendent au chevet des patients.

Rédigé le , mis à jour le

Reportage de Claire Ricard, Matthieu Wibault, Johnny Dacosta

Les patients en fin de vie doivent être accompagnés par des médecins généralistes, des infirmières de ville ou encore des aides-soignants. Des professionnels qui ne sont pas toujours formés aux soins palliatifs.

Le travail du réseau de soins palliatifs de ville ne se limite pas à l'accompagnement des malades, les proches aussi ont besoin de soutien. L'enjeu du maintien à domicile du malade est d'ailleurs de savoir ce que le proche peut supporter.

En France, il existe une centaine de réseaux de soins palliatifs pour aider les patients atteints d'une maladie grave et évolutive.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24