Fibromes utérins : taux de réussite et risques d'une myomectomie ?

Quel est le taux de réussite d'une myomectomie ? Et quels sont les risques ?

Rédigé le , mis à jour le

Fibromes utérins : taux de réussite et risques d'une myomectomie ?

Les réponses avec le Dr Pierre Panel, chef de service de gynécologie-obstétrique au centre hospitalier de Versailles :

"La moitié des fibromes n'ont pas besoin de traitement. On peut parfaitement vivre normalement avec des fibromes. D'ailleurs la moitié des femmes ne s'en plaignent pas. Elles ne savent même pas qu'elles en sont porteuses. Mais un jour lors d'une échographie, on trouvera un fibrome et la spirale commencera à se mettre en route. Mais la moitié des fibromes n'ont pas besoin de traitement.

"La myomectomie consiste à retirer le fibrome, elle va pouvoir être pratiquée de diverses manières, tout dépend de sa localisation. Si le fibrome est situé dans la cavité, on passera par les voies naturelles et on le découpera en copeaux pour le sortir. S'il est situé vers l'extérieur (fibrome sous séreux), il sera plus facile de les enlever, éventuellement par coelioscopie, sans ouvrir le ventre. Dans d'autres situations et surtout si les fibromes sont multiples, il faudra avoir recours à une chirurgie traditionnelle.

"Le risque d'altérer la fécondité est une vraie question. On peut se demander s'il n'y a pas un risque d'effets secondaires si on fait une chirurgie ? Aucun traitement n'est sans risque, aucun traitement n'a 100% d'efficacité et aucun traitement n'a zéro risque. Les risques peuvent être effectivement de diminuer la fertilité des patientes."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24