Faut-il limiter son activité sexuelle après un infarctus ?

Après un infarctus, faut-il limiter son activité sexuelle ?

Rédigé le , mis à jour le

Faut-il limiter son activité sexuelle après un infarctus ?
Faut-il limiter son activité sexuelle après un infarctus ?

Les réponses du Dr Sylvain Mimoun, gynécologue-andrologue :

"Aujourd'hui les cardiologues disent que l'on peut tout à fait continuer à avoir une vie sexuelle. Au contraire, c'est même le meilleur moyen de retrouver une vie classique et normale. Le plaisir est le meilleur antidouleur, c'est le meilleur anti-stress, antigène… le plaisir sexuel peut réellement aider à se sentir bien. Aujourd'hui on propose une activité physique rapidement après l'infarctus, l'activité sexuelle est donc intéressante."

En savoir plus :