Faire du sport pendant sa grossesse

Longtemps le sport a été déconseillé aux femmes enceintes. Mais depuis quelques années, les médecins reviennent sur cette position, tant les bénéfices seraient importants. Depuis début septembre 2014, le CHRU de Lille propose des cours de sport adaptés pour les femmes enceintes. Des cours qui ont lieu au sein même de la maternité. Pour 40 euros par trimestre, les patientes, sportives ou non, peuvent profiter d'une heure de sport adapté par semaine.

Rédigé le

Faire du sport pendant sa grossesse
Faire du sport pendant sa grossesse

Toutes les femmes participant à ces cours ont un point commun : elles sont enceintes mais n'ont pas pour autant renoncé à bouger leur corps. Durant ces séances de sport adaptées, pas de mouvements brusques, ni de chocs. Avec l'animatrice, les exercices se font tout en douceur.

"Quand on est enceinte, avec le poids du bébé, on a tendance à se recroqueviller. Le fait de se redresser, d'ouvrir la cage thoracique, permet de laisser de la place au bébé et cela permet aussi à la maman d'être dans la bonne position, d'avoir un dos bien droit et de ne pas avoir des douleurs au niveau du dos", explique Nathalie Vervacke, animatrice sportive.

Longtemps il a été conseillé de se reposer durant sa grossesse. Mais depuis quelque temps, les gynécologues-obstétriciens préconisent la pratique d'une activité physique adaptée. Il faut donc changer les habitudes ce qui est extrêmement difficile. Le fait de le faire au sein de la maternité donne ainsi "un gage de sérieux et cela donne aussi la possibilité d'être totalement ouvert, totalement rassuré", selon le Pr Philippe Deruelle, gynécologue obstétricien.

Les animatrices sont spécialement formées pour prendre en charge ces sportives au ventre arrondi. Et les bénéfices de la pratique d'un sport adapté sont nombreux pour les femmes enceintes comme le confirme le Pr Deruelle : "Le premier avantage est psychologique. On sait que les femmes qui gardent une activité physique vont se sentir mieux dans leur grossesse. Il y a moins d'anxiété, il y a moins de dépression. Deuxième avantage, les femmes qui gardent une activité physique ont moins de césariennes, elles ont moins de forceps, elles accouchent mieux, la durée du travail est plus rapide. Il y a plein de messages bénéfiques à faire passer en maintenant une activité physique pendant la grossesse".

Les maternités qui proposent ce type d'activité physique sont rares, mais il existe de nombreuses autres façons de bouger pendant la grossesse sans prendre de risque. Aquagym, yoga, gyms douces… peuvent procurer les mêmes bénéfices.

VOIR AUSSI