Fermer [X]
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. Vous pouvez néanmoins refuser l'utilisation des cookies, en cliquant ici
Mis à jour le 21 décembre 2014 à 2h53
Mon compte

  >     >  Et si votre pharmacien devenait votre coach sportif ?

Et si votre pharmacien devenait votre coach sportif ?

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr
rédigé le 30 avril 2014, mis à jour le 30 avril 2014

Encourager plus de malades à pratiquer une activité physique régulière afin de lutter contre leur maladie chronique, voilà la prochaine mission que les pharmaciens assureront peut-être dans leur officine.

Et si votre pharmacien devenait votre coach sportif ?

Et si votre pharmacien devenait votre coach sportif ?

Aujourd'hui, vous allez voir votre pharmacien pour qu'il vous conseille la bonne molécule dès que vous avez un rhume. C'est logique. Et bien demain vous irez peut-être le voir pour discuter de votre dernier footing.

C'est en tout cas ce que prévoit le Plan National pour la Nutrition et la Santé (PNNS). Ce coaching sportif s'adressera aux patients atteints de maladies chroniques, les diabétiques, ou les patients souffrant d'hypertensension, nécessitant un suivi plus particulier et pour qui la pratique d'une activité physique régulière permet d'améliorer l'état de santé général.

Le ministère de la Santé et la Société Française de Médecine du Sport (SFMES) tentent actuellement d'évaluer ce dispositif dans une quinzaine d'officine en France. S'il est concluant il pourrait vite concerner les 22.600 pharmacies françaises. 


Et si votre pharmacien devenait votre coach sportif ?

Et si votre pharmacien devenait votre coach sportif ?

Et si votre pharmacien devenait votre coach sportif ?

Et si votre pharmacien devenait votre coach sportif ?

Et si votre pharmacien devenait votre coach sportif ?

Mots clés


Vos commentaires
PAPA-S
L'engouement récent de la part de nos politiques pour l'Activité Physique Adaptée dans un but de Santé(APAS) a fait naître de nouvelles vocations: une multitude de nouveaux acteurs sont soudain très préoccupés par la santé et l'Activité des Français! Rappelons que, dans les années 50, les enseignants interpelaient déjà l'opinion pour que l'on reconnaisse l'importance du rôle de l'Activité Physique et de leur travail: http://archimede.datacenter.dsi.upmc.fr/revue-eps/media/articles/pdf/70080-37.pdf L'APAS existe depuis les années 80: http://www.sfp-apa.fr/cms/l-activite-physique-adaptee.html un statut sera-t-il enfin créé? Pourquoi ne pas développer des partenariats et favoriser les embauchent d'Enseignants APAS (EAPAS) comme cela se fait avec les diététicien(ne)s dans les officines? Pourquoi parler autant des nouveaux acteurs qui ne sont pas encore formés et si peu des EAPAS à l'origine des projets et avancées dans ce domaine? Allodocteurs.fr un article, reportage prévu sur ce thème?
Citer
pepsiemum
Et à quel tarif ? Encore un peu plus de gaspillage d'argent public !
Citer
cindyP88
Entièrement d'accord avec les précédents commentaires. Toutefois, les pharmaciens sont des interlocuteurs fiables à qui 'l'on fait confiance', ainsi ils pourraient être en mesure d'inciter à la pratique et d'orienter vers des associations ou lieux de pratique adaptés aux caractéristiques qu'ils connaissent de leurs 'clients'. Mais ils n'ont en aucun cas la légitimité de conseiller sur la dose (intensité, fréquence) d'activité physique ..
Citer
jotep
Et si les coach sportifs devenaient pharmaciens? C'est du n'importe quoi
Que les pharmaciens fassent leur métier et qu'on laisse au coach le leur...à ce stade les pharmaciens vont devenir des vrp multivariée. ..
Citer
MVergnault
J'adhère totalement au commentaire précédent. Même si les enseignants en activités physiques adaptées ou profs d'APA ne sont pas reconnus comme professionnels de santé, ils demeurent des professionnels de LA santé. Un reportage sur ces professionnels serait plus qu'intéressant ! Je reviendrais juste sur la formation de ces pharmaciens... Dans leur cursus, ont-ils une formation sur l'entretien motivationnel ? Ainsi que sur l'activité physique qui le plus souvent est confondue avec le sport... Ce qui est risible c'est que toutes les études internationales soulignent que ce n'est pas en disant aux gens de bouger qu'ils bougent...
Citer
Niniboy
Et le conseil en activité physique auprès du boucher-charcutier pendant qu'on y est?
Les enjeux sont trop importants pour tirer dans tous les sens, et même si la démarche est louable, les professionnels compétents dans ce domaine sont les kinésithérapeutes et les profs APA (les premiers étant des professionnels de santé), alors arrêtons de faire faire tout et n'importe quoi à tout le monde!
Non mais sans blague, "bonjour Madame, je voudrais une boîte de Doliprane et un conseil sur mon activité physique svp?"
Du coup dans l'autre sens, est-ce que les kinésithérapeutes et profs APA, veritables professionnels du réentrainement à l'effort et de l'activité physique, seront rémunérés pour donner des conseils sur les choix de médicaments?
Cela manque cruellement de sérieux....

Citer
Réagir à cet article

Pour réagir à cet article merci de vous identifier

S'abonner à la newsletter
Allodocteurs.fr

Liens non sponsorisés
Allodocteurs.fr : un site d’information médicale, sur lequel vous retrouverez toute votre santé en vidéo, expliquée par des docteurs en médecine et professionnels de santé.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).