Fermer [X]
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. Vous pouvez néanmoins refuser l'utilisation des cookies, en cliquant ici
Mis à jour le 22 octobre 2014 à 8h21
Mon compte

  >     >  Diane 35® : à qui la faute ?

Diane 35® : à qui la faute ?

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr
rédigé le 29 janvier 2013, mis à jour le 29 janvier 2013

C'est pas ma faute ! Voilà en substance le message que chacun des acteurs de la santé s'efforce de faire passer à propos de Diane 35®. C'est l'édito de Benoît Thevenet, rédacteur en chef du Magazine de la santé.

Diane 35® : à qui la faute ?

Diane 35® : à qui la faute ?

Le laboratoire Bayer se cache derrière sa notice, qui présente le médicament comme un anti-acnéique, alors que sa pilule est aussi vendue dans d'autres pays comme un contraceptif. Quel était le discours des visiteurs médicaux dans les cabinets des médecins français ? On aimerait bien le savoir.

L'Agence du médicament a fait semblant hier, de taper du poing sur la table. Selon elle, il faut arrêter d'utiliser Diane 35® comme un contraceptif. Le message est destiné aux médecins. Une bonne intention, mais qu'a fait l'agence depuis 25 ans que Diane 35® est utilisée comme une pilule ?

Quant aux gynécos ? Ce ne serait pas leur faute non plus. Ils ont pris en charge selon eux, des jeunes femmes que leur envoyaient les dermatologues, parce qu'il s'agissait d'un produit hormonal.

Les dermatologues ? Pourquoi ont-ils laissé le marché de l'acné à leurs confrères et consoeurs. Que pensent-ils de ce traitement ? On aimerait bien les entendre.

Silence assourdissant aussi de l'Assurance maladie qui est pourtant bien placée pour voir passer les ordonnances. Elle a donc forcément constaté que la grande majorité des prescriptions de Diane 35® étaient faites à des fins contraceptives, donc hors AMM (autorisation de mise sur le marché). Mais là non plus, pas un mot sur le sujet.

Reste les jeunes filles et leurs mères qui aujourd'hui s'inquiètent à juste raison. Combien l'air de rien, se rassuraient de savoir que le médicament contre l'acné protégeait aussi d'une éventuelle grossesse indésirable ?

Bref, dans cette histoire l'hypocrisie tient un rôle principal. Il est temps que chacun se souvienne qu'un médicament ne présente pas que des bénéfices (thérapeutiques et financiers), mais aussi des risques.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :


Diane 35® : à qui la faute ?

Diane 35® : à qui la faute ?

Diane 35® : à qui la faute ?

Diane 35® : à qui la faute ?

Diane 35® : à qui la faute ?

Mots clés


Réagir à cet article

Pour réagir à cet article merci de vous identifier

S'abonner à la newsletter
Allodocteurs.fr

Liens non sponsorisés
Allodocteurs.fr : un site d’information médicale, sur lequel vous retrouverez toute votre santé en vidéo, expliquée par des docteurs en médecine et professionnels de santé.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).