Diabète de type 2 : quand se faire dépister ?

Trois millions de patients souffrent de diabète en France, entre 500.000 et 700.000 personnes ignorent leur maladie. 90% de ces patients sont atteints d'un diabète de type 2 (diabète non insulino-dépendant), une forme qui se manifeste très tardivement après son apparition. Le dépistage précoce est donc indispensable. Quand se faire dépister ? A quelle fréquence ?

Rédigé le , mis à jour le

Diabète de type 2 : quand se faire dépister ?
Diabète de type 2 : quand se faire dépister ?

La prise de sang est le seul moyen de mesurer le taux de sucre dans le sang, la glycémie. On parle de diabète lorsque la glycémie à jeun dépasse les 1,26 grammes/litre à deux reprises ou 2 gr/l à n'importe quel moment de la journée).

"Après 50 ans, toute personne doit faire un bilan et faire doser sa glycémie. S'il est normal, on refait ce bilan entre 3 à 5 ans", explique le Dr Huet, chef du service d'endocrinologie-diabétologie. Si l'on a un facteur de risque du diabète (antécédent familial de diabète, obésité, hypertension, infarctus, artérite), on recommande de le faire dès 40 ans. Le diabète de type 2 est en grande partie le résultat à long terme d'une surcharge pondérale et du manque d'activité physique.

Et pour les femmes qui ont eu un diabète gestationnel (diabète de grossesse) ou ont donné naissance à un bébé de plus de 4 kg, la surveillande de la glycémie doit être annuelle, à partir de l'accouchement.

Le diabète de type 1 (anciennement appelé diabète insulino-dépendant), représente 5% à 10% des cas de diabète dans le monde, selon l'Inserm. Il s'agit dans ce cas d'une maladie auto-immune habituellement découverte dès l'enfance, à l'adolescence ou chez les jeunes adultes. Ce diabète résulte de la disparition des cellules bêta du pancréas. Le pancréas n'est alors plus en capacité de produire assez d'insuline. Ce qui entraîne une hyperglycémie. L'insulinothérapie est le principal traitement du diabète de type 1. Il consiste à pallier le manque de production d'insuline en ayant recours à plusieurs injections quotidiennes d'insuline de synthèse.

En savoir plus :

Et aussi :

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24