Conflits d'intérêts à la Haute Autorité de Santé (HAS)

C'est une première : la Haute Autorité de Santé (HAS) a dû revoir sa copie sur demande du Conseil d’Etat, la plus haute juridiction administrative de France. Lundi 2 mai 2011, la HAS a retiré la recommandation de bonnes pratiques concernant le traitement médicamenteux du diabète de type 2.

Rédigé le

Conflits d'intérêts à la Haute Autorité de Santé (HAS)

Ce type de recommandation est généralement utilisé pour la formation des futurs médecins. Le texte est rédigé par des experts normalement indépendants, mais pour celui-ci, l’expertise n’avait pas respecté le principe d’impartialité.

Pour en savoir plus :

 

 

 

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24