Comment donner son corps à la science ?

Comment faire don de son corps à la science ? A qui concrètement donne-t-on son corps et dans quel but ?

Rédigé le , mis à jour le

Comment donner son corps à la science ?
Comment donner son corps à la science ?

Donner "son corps à la science", ça signifie concrètement donner son corps à des établissements d'hospitalisation, d'enseignement ou de recherche. Chaque année en France, 2 500 personnes font don de leur corps.

Ce geste généreux permet à des chirurgiens, débutants ou confirmés, de parfaire leur formation. De plus, les corps ainsi mis à la disposition des chercheurs participent à des travaux de recherche. Pour faire don de son corps, il faut être majeur et ne pas être sous tutelle. Personne, même votre famille, n’a le droit de regard sur cette démarche. Il faut donc en faire la demande de son vivant, grâce à une déclaration écrite à la main sur papier libre, datée et signée. Elle peut être adressée à des facultés de médecine de toute la France, faculté comportant un service de don du corps.

En Ile-de-France, par exemple, deux structures sont habilitées à recevoir ces dons : l'institut d'anatomie de l'université René-Descartes et l'école de chirurgie de l'AP-HP.

Une fois que les formalités sont faites, on vous envoie une carte de donneur à porter sur vous.

En cas de décès, l'acceptation du don de corps est effectuée par l'établissement donataire après vérification de l'extrait de certificat médical prouvant que le décès est exempt de tous problèmes médico-légaux (maladies contagieuses ou homicides par exemple).

Enfin, à tout moment, on a le droit de revenir sur sa décision. Il faut bien sûr prévenir l’établissement avec lequel on était en contact.

En savoir plus :