Fermer [X]
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. Vous pouvez néanmoins refuser l'utilisation des cookies, en cliquant ici
Mis à jour le 30 septembre 2014 à 21h53
Mon compte

  >     >  Ch@t : Quand les règles se dérèglent

Ch@t : Quand les règles se dérèglent

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr
rédigé le 15 février 2011

Ch@t du 15 février 2011 :
Les réponses du Pr. Philippe Touraine, endocrinologue et des docteurs Catherine Duflos et Alain Tamborini, tous deux gynécologues.


Sommaire

 

Les réponses du Pr. Philippe Touraine, endocrinologue


  • Mes règles ne sont toujours pas revenues depuis la fin de ma chimiothérapie (lymphome) fin octobre, sachant que j'étais sous leuproréline pendant 6 mois. Mais les règles auraient dû revenir après la dernière piqûre qui date de fin octobre. Qu'en pensez-vous ? Est-ce normal ça fait presque 4 mois ?

Il est effectivement important de faire un bilan pour savoir comment fonctionnent vos ovaires après l'arrêt de la chimiothérapie. Parlez en à votre endocrinologue.

  •  J'ai 27 ans et depuis plusieurs années, je prends une pilule à base d'acétate de nomégestrol. Je n'ai plus de règles, et je voudrais savoir si cela pourrait avoir des conséquences sur ma fécondité, ma vie ou ma santé ?

Non la pilule à base d'acétate de nomégestrol est une contraception progestative qui s'accompagne très souvent d'une absence de règles. À l'arrêt il faut suivre la récupération et il n'y a pas de raison de penser que vous ne pourrez pas être enceinte le jour désiré !

  • J'ai 28 ans et 3 enfants. Je prends une pilule de désogestrel depuis 6 ans suite à mes allaitements longs. Avec cette pilule, j'ai toujours eu mes règles 2 à 3 fois par an et depuis 5 mois je peux les avoir 2 à 3 fois par mois. D'où cela peut-il venir ?

Ce n'est pas normal; cela veut dire que cette contraception n'est pas adaptée. Il faut en reparler avec votre gynécologue ou endocrinologue.

  • J'ai 44 ans et je n'ai plus de règles depuis 2 mois. J'avais un implant que j'ai fait enlever il y a plus d'un an. Mes règles sont revenues au bout de 6 mois et depuis le 5 novembre 2010 plus rien !! Que dois-je faire ?

Comme devant toute situation d'aménorrhée (absence de règles) prolongée il faut faire un bilan complet comme celui que nous avons réalisé dans le reportage. Il faut consulter votre endocrinologue.

  • J'ai 20 ans et j'ai été réglée à 12 ans de façon très irrégulière. Depuis mes 16 ans, je prends la pilule. J'ai essayé d'arrêter pour voir si mes règles étaient devenues normales mais rien. J'ai fait plusieurs examens et rien d'anormal. Pourrais-je avoir des difficultés pour être enceinte ?

Il y a nécessairement quelque chose qui explique l'absence de règles depuis l'arrêt de la contraception. Je ne sais pas ce qui a été effectué mais il faudrait faire le point avec un endocrinologue spécialisé pour avant toute autre chose faire un diagnostic précis.

  • Sous progestatifs, j'ai saigné plus d'un mois. Est-ce normal ? Et comment éviter que cela recommence ?

Oui c'est possible. C'est que le progestatif n'est pas adapté à vous. Il faut en reparler avec votre médecin prescripteur.

  • Le simple fait de perdre du poids peut-il suffire à rétablir un cycle normal lorsqu'à cause d'un surpoids, on est restée des années sans règles ?

Malheureusement non ; c'est sans doute un élément fondamental mais le lien entre nutrition et règles est plus complexe. Cela dit perdre du poids a de toutes façons aussi beaucoup d'autres bénéfices !

  • J'ai 22 ans, cela fait plus de 4 ans que l'on m'a diagnostiqué un adénome hypophysaire à prolactine. Je voulais savoir si cela pouvait entrainer des problèmes de stérilité ou infertilité car sans traitement je n'ai plus de règles. Je m'inquiète quand à un désir de future grossesse.

Oui c'est un point très important. Le taux de prolactine élevé empêche l'ovulation et donc rend les femmes peu fertiles. Il suffit de donner un traitement médicamenteux, bien toléré, et le taux de prolactine va diminuer et la grossesse très facile à obtenir. Il faut de toutes façons une surveillance par un endocrinologue.

  • J'ai 27 ans et à la suite d'une irrégularité de règles, j'ai pris la pilule (pendant 13 ans). Une fois j'ai arrêté la pilule mais les règles ne sont pas revenues. J'ai repris la pilule. Une échographie montrait des kystes ovariens. Pensez-vous que les kystes peuvent bloquer l'ovulation ?

Ce ne sont pas les kystes qui bloquent l'ovulation, c'est la mauvaise ovulation qui induit la formation des kystes dans les ovaires. Il vous faut un suivi et un bilan précis.

  • Après un arrêt brutal des règles suite à l'interruption de la pilule, j'ai été diagnostiquée en ménopause précoce. Après avoir vu l'émission, je réalise que personne n'a testé l'hypophyse. On me laisse à présent sous pilule sans aucune explication, ni aide particulière.

Il est clair que devant une insuffisance ovarienne, vous avez dû avoir un bilan hormonal complet à la recherche de la cause. L'IRM hypophysaire n'est pas obligatoire mais il est fondamental que la prise en charge soit menée rigoureusement.

  • Plus tôt on est réglée, plus tôt on est ménopausée, est-ce vrai ?

Non c'est faux!

  • Je souffre d'hirsutisme, j'ai pris de l'estradiol et de l'acétate de cyprotérone pendant près de 5 ans. Depuis 8 mois mon endocrinologue m'a demandé d'arrêter. Depuis mes règles sont devenues de nouveaux irrégulières, 3 mois sans règles, une pilosité plus que développée et toujours en surpoids. Y a t-il un traitement adéquat ?

Pourquoi avez vous arrêté l'acétate de cyprotérone ? Discutez-en à nouveau avec votre endocrinologue car si vous êtes mal réglée et avec une pilosité qui reprend, la stratégie actuelle n'est pas la bonne.

  • J'aimerais savoir si un adénofibrome au sein est lié à la prise de pilule que j'ai depuis 4 ans environ suite à des règles douloureuses. J'ai 19 ans.

Non il n'y a pas de preuve formelle de lien entre l'existence d'un fibroadénome et la prise de contraception, mais affaire à suivre.

  • J'ai 38 ans, j'ai une aménorrhée primaire, j'ai réussi à avoir 2 enfants (PMA), ce qui me convient. Je ne prends actuellement aucune pilule et j'aurais aimé savoir si cela pourrait avoir une conséquence à long terme sur la solidité de mes os ? Ou si je peux rester ainsi ?

Oui car si on suppose qu'il y a une aménorrhée primaire c'est qu'il y a aussi de façon chronique une carence oestrogènique. Il faut évaluer ce paramètre comme d'autres.

  • Peut-on consulter un endocrinologue, sans recommandation du médecin ou du gynécologue, pour des problèmes de saignements persistants pendant les cycles, hors période de règles ?

Mais oui !

  • À la suite de l'arrêt de ma pilule pour concevoir un bébé, je n'ai plus eu de règles. Je suis actuellement sous dydrogestérone et j'ai des cycles réguliers. Est-ce que dydrogestérone empêche l'ovulation ?

Non du tout ce n'est pas une contraception !

  • L'arrêt de la pilule engendre-t-il souvent une poussée d'acné ?

Pas forcément. Tout dépend de l'équilibre hormonal à l'arrêt de la contraception.

  • J'ai consulté deux endocrinologues mais aucun n'a pu apporter de réponse à cette grande irrégularité de mes règles, car tous mes examens étaient normaux d'un point de vue hormonal et ovarien. J'espère pouvoir avoir des enfants.

Dès le moment où vous avez des règles irrégulières, il y a un problème qu'il faut traquer !

  • Comment connaît-on son ovulation sous la prise de dydrogestérone si nos règles font l'objet d'un déclenchement ?

Attention allaiter ne protège en rien du risque d'être enceinte. La fertilité est très variable suivant les couples ! Certaines études disent qu'avec 6 tétées par jour en chronique la chance d'être enceinte est plus faible mais attention.

  • La validité de l'implant était de 3 ans. Cela fait 6 ans qu'il est dans mon bras. J'ai subi 2 interventions pour l'enlever mais ils ne l'ont pas trouvé. Est-ce normal ?

Non !

  • Etant ménopausée depuis 2 ans (45 ans) cet arrêt des règles pourrait-il être lié à un régime fait à cette époque (52 kg), alors que je suis revenue à mon poids normal depuis ?

Non c'est très très peu probable.

  •  Est-ce que la dydrogestérone produit une ovulation artificielle ?

Non la dydrogestérone est de la progestérone qui permet, si vous fabriquez normalement des œstrogènes d'induire des saignements artificiels.

  • En janvier j'ai pris du prednisolone pour mes amygdales qui sortaient. J'en ai pris à 60 mg par jour pendant 5 jours. Le lendemain c'était la date de mes règles mais je ne les ai pas eu. Depuis une semaine et demi je perds du sang. Je pense que c'est la corticoïde qui m'a bloqué. Mais est-ce grave ?

Rien de grave ; à surveiller sur le cycle prochain.

  • Je fais de l'HTA et je prends donc une pilule micro progestative. Mes règles sont régulières mais elles durent parfois plus d'une semaine alors que sans pilule ou avec une pilule normale, elles durent en moyenne 4 jours. Que puis-je faire pour retrouver une durée normale ?

Il faut vraiment trouver le mode de contraception adaptée et ce n'est pas le cas actuellement. Consultez à nouveau votre gynécologue ou endocrinologue.

  • J'ai 30 ans et j'ai eu mes premières règles à 13 ans. Elles ne sont jamais revenues après et j'ai enchainé avec la dydrogestérone puis la pilule. L'année dernière, j'ai refait un essai et je n'ai pas eu de règles pendant un an. Ma gynécologue m'a juste represcrit la pilule sans d'autres examens ?

Excusez ma franchise, mais c'est une erreur !

  • L'absence de règles peut-elle être due à un surpoids ?

Oui mais c'est trop facile de l'incriminer comme cela sans avoir mené un bilan rigoureux.

  • Dans l'émission, vous parlez beaucoup de l'absence de règles. Dans mon cas, mes cycles sont très irréguliers. Quelques mois après avoir arrêté la pilule, la moyenne de mes cycles sont de 15 à 18 jours ! Avec mon conjoint, on essaye d'avoir un enfant depuis deux ans.

Mais c'est le même principe ; dès lors que les règles sont irrégulières ou disparaissent il faut comprendre le pourquoi du comment !

  • Un dérèglement de la thyroïde peut-elle avoir une incidence sur le fait d'avoir une aménorrhée (de 2 mois) après l'arrêt de la pilule. Ou alors avoir du stress peut-il jouer sur les règles ?

Tout dérèglement de la thyroïde peut influer sur les règles. Il faut savoir s'il s'agit d'une hypo ou d'une hyperthyroïdie. Parlez en à votre endocrinologue.

  • Avec mon mari nous essayons d'avoir un enfant. On m'a découvert des ovaires polykystiques. On m'a fait passer des examens et donner des traitements. Je ne les ai pas supporté. Est-il possible de se faire enlever les kystes sur les ovaires pour faciliter l'ovulation ?

Oui c'est une possibilité de traitement mais il y en a aussi beaucoup d'autres !

  • J'ai bientôt 42 ans, et mes règles se sont arrêtées à l'âge de 32 ans. J'avais vu mon gynécologue qui m'avait dit de ne pas m'inquiéter, que c'était le stress. Maintenant je voudrais voir un spécialiste et faire un bilan pour savoir pourquoi je n'ai pas mes règles depuis. Mais je ne sais pas à quelle porte frapper ?

Non ! Il faut arrêter avec le stress responsable de tout. Il faut avoir une démarche médicale rigoureuse !

  • Est-ce que le désogestrel et l'implant ont les mêmes effets ? Faut-il préférer l'un à l'autre pour obtenir une diminution ou un arrêt des cycles ?

À discuter au cas par cas. L'objectif est le même d'utiliser des progestatifs ou un implant.

  • J'ai 20 ans et cela fait 2 ans que mes cycles sont réguliers. Mais je n'ai pas eu mes règles pendant 3 mois. Je n'étais pas enceinte. Et mon poids n'a pas varié. Qu'est ce qui peut provoquer cette absence de règles ?

Faites un bilan !

  • Acétate de cyprotérone et estradiol, est-ce un bon traitement lorsqu'on a 23 ans et des règles hémorragiques depuis toujours ?

C'est un des traitements ! Tout dépend de la patiente.

  • Mes cycles sont irréguliers et varient entre 20 et 50 jours... je ne peux plus prendre la pilule suite à un AIT. Que puis-je faire pour régulariser mes cycles et rendre mes règles moins douloureuses ?

On peut commencer par discuter de la progestérone naturelle pour régulariser les cycles.

L'âge est variable. Il faut une absence de règles prolongée et un taux de FSH augmenté et un taux d'estradiol effondré.

  • Une femme qui a plusieurs moments d'aménorrhée dans sa vie, aura-t-elle une ménopause plus tardive ?

Non pas du tout !

  • Suite à une fausse couche, mon gynécologue m'a prescrit de la progestérone pour favoriser une grossesse et diminuer le risque FC. Mes règles tardent à venir et je ne suis pas enceinte. Est-ce dû à la progestérone ?

 Non il faut savoir s'il existe un problème hormonal associé.

  • Cela fait plus de 5 ans que j'ai mes règles, et un an que j'ai des rapports. Je n'ai jamais consulté un gynécologue. Ma pilule c'est mon médecin généraliste qui me l'a prescrit. Dois-je tout de même consulter un gynécologue ?

Oui c'est important.

  • J'ai consulté des médecins qui n'ont jamais trouvé l'origine de mon aménorrhée primaire (prise de sang, scanner de la glande hypophysaire...). À 38 ans et ayant tout de même réussi à avoir 2 enfants, pensez-vous qu'il faut continuer à chercher ou pas ?

Oui c'est fondamental !

  • Je n'ai jamais eu de règles régulières. Ma gynécologue m'a simplement dit que j'avais un ovaire un peu faignant. Mais ne m'a rien proposé pour y remédier. Pour l'instant, j'ai des règles régulières grâce à la pilule mais ça ne règle pas le problème. Que faire ?

Il faut vous explorer pour savoir pourquoi vos règles n'ont jamais été régulières.

  • Pensez-vous que je devrais aller voir un endocrinologue et faire des examens supplémentaires comme ceux montrés dans l'émission ?

Oui c'est fondamental !

 


Les réponses du Dr Catherine Duflos, gynécologue


  • Ma fille de 15 ans n'a eu ses règles que 2 fois, espacées de plus de 3 mois. Doit-on s'inquiéter ?

Si l'irrégularité du cycle dépasse 2 ans, mieux vaut consulter.

  • Depuis la naissance de ma fille, je suis sous stérilet Mirena® (qui réduit considérablement les règles). Toutefois, est-il normal de ressentir très régulièrement de fortes douleurs dans le bas ventre ? Ces douleurs tiraillent, notamment lorsque je suis debout...

Normalement avec un stérilet, vous devriez passer une échographie pelvienne.

  • Ma fille de 14 ans a des ménométrorragies, réglée depuis 2 mois non stop avec caillots parfois hémoglobine 11,5, paroi moyennement épaissie. Doit-on envisager une hormonothérapie ou doit-on patienter ? Elle est réglée depuis un an.

Je pense qu'il faut consulter pour diminuer l'abondance de ses règles. Il n'y a pas lieu de craindre une pathologie organique à cet âge.

  • Je prends la pilule à base de désogestrel depuis 4 mois suite à mon accouchement. J'ai eu des saignements durant presque 2 mois sans interruption, et depuis 2 mois plus rien. Existe-t-il une autre pilule compatible avec l'allaitement car j'appréhende tous les mois d'être de nouveau enceinte ?

Il n'existe pas d'autre pilule compatible avec l'allaitement. Il n'est pas inquiétant de ne pas avoir ses règles avec la pilule à base de désogestrel.

  • J'ai 29 ans. Depuis 2005 j'ai un implant contraceptif. J'ai mes règles une fois par an. Est-ce qu'il faut que je m'inquiète ? Je désire avoir un enfant, et mon gynécologue me dit que je peux être enceinte sans avoir les règles. Vrai ou faux ?

Il est normal d'avoir ses règles deux fois par an avec un implant. Ceci n'est pas inquiétant pour votre fertilité ultérieure.

  • J'ai pris la pilule pendant 20 ans sans arrêt. Suite à une hypertension, j'ai dû arrêter. Depuis, je n'ai eu mes règles qu'une fois depuis l'arrêt. J'ai actuellement un retard de 10 jours sachant que j'ai de bouffées de chaleur. Dois-je m'inquiéter sachant que j'ai bientôt 49 ans ?

Vous devriez faire des dosages hormonaux, peut être s'agit il d'un début de ménopause.

  • Vrai ou faux ? Il n'est pas nécessaire de se faire suivre régulièrement par un gynéco à 20 ans si tout se passe bien ?

À 20 ans, les consultations chez le gynécologue n'ont pas besoin d'être fréquentes.

  • J'ai eu de nombreux problèmes avec mes règles, et on m'a prescrit des pilules. Je n'en supportais aucune. On m'a donc prescrit de l'acétate de chlormadinone. Puis-je l'utiliser comme contraceptif ?

L'acétate de chlormadinone à doses efficaces est contraceptive.

Ceci n'est pas inquiétant mais un traitement par ovule est souhaitable.

  • J'ai un bébé de 5 mois que j'allaite (allaitement exclusif), je n'ai pas eu de règles depuis l'accouchement. Est-ce l'allaitement qui retarde le retour des règles ?

L'allaitement retarde effectivement le retour de couches.

  • J'ai 28 ans et mes règles depuis l'âge de 13 ans. Depuis un peu plus d'un an, mes règles sont plus abondantes et j'ai beaucoup de caillots. Y a-t-il une explication à un tel changement ?

Il est souhaitable de faire des examens à la recherche d'une cause utérine type polype.

  • Je saigne beaucoup avec la pilule à base de désogestrel. Prendre un autre progestatif aura-t-il forcément le même effet (je pense notamment à l'implant contraceptif) ? Ou faut-il opter pour un oestroprogestatif ?

A priori vous aurez des saignements aussi importants avec l'implant. Si vous n'avez pas de contre indication, il est préférable de prendre une pilule avec des œstrogènes.

  • J'ai eu un cancer du sein et de l'ovaire. On m'a enlevé le sein gauche et l'ovaire droit. J'ai eu un traitement de chimiothérapie et des rayons en plus de l'opération. Mes règles ont disparu pendant la chimiothérapie. Mes règles vont-elles revenir ? Est-ce que je vais les avoir qu'un mois sur deux (un seul ovaire) ?

La chimiothérapie abîme le fonctionnement ovarien, il est souhaitable de faire un bilan hormonal.

  • Depuis l'adolescence, j'ai des règles abondantes. En effet, j'ai dû recevoir trois poches de sang à l'âge de 15 ans suite à une hémorragie. Depuis j'ai toujours des règles abondantes. Ces derniers temps, elles durent 15 jours (j'ai 44 ans). Je fais 50 kilos, je n'arrive pas à grossir et ma tension est toujours basse.

Il serait souhaitable de faire un bilan à la recherche d'une maladie de la coagulation.

  • Je prends du lévonorgestrel depuis la naissance de mon dernier enfant. Mes règles sont devenues parfois régulières, très abondantes ou pas beaucoup, puis plus rien pendant plusieurs mois. J'ai 40 ans. Est-ce normal ?

Avec le lévonorgestrel, il est classique d'avoir des règles soit abondantes soit absentes. Il serait souhaitable de changer de contraception.

  • J'ai 31 ans et 3 enfants (10 ans,7 ans et 8 mois). Après plusieurs essais de contraception, je me suis faite poser un stérilet en cuivre il y a 5 mois. Et depuis, mes cycles sont de 23 jours et je perds beaucoup. Est-ce normal ?

Le stérilet en cuivre augmente beaucoup l'abondance des règles, vous devriez demander à votre gynécologue de vous proposer un stérilet à la progestérone.

  • Je suis la mère d'une adolescente de 15 ans qui souffre d'anorexie avec arrêt des règles depuis le mois de juillet. Est-ce qu'au retour de ses règles, une fois la thérapie terminée, la maladie aura une influence sur une éventuelle stérilité ?

Il n'y a aucune raison, si votre fille retrouve ses règles et son poids, qu'elle ait des problèmes d'infertilité.

  • Est-ce que la prise prolongée et régulière d'antifibrinolytiques pour des règles plus qu'abondantes, peut avoir des effets à long terme ?

Il n'y a pas d'incident à poursuivre au long cours l'antifibrinolytique.

  • J'ai 25 ans, la première et dernière fois que j'ai eu mes règles, c'était le 23 mars 2007. Depuis, pas de règles. Je m'inquiète car dans ma famille, toutes mes sœurs ont eu leurs menstrues. Je suis la seule à avoir ce problème.

Il est temps de faire un bilan endocrinien, ceci n'est pas forcément grave.

  • Est-il vrai que la pilule à base d'éthinylestradiol est une mauvaise pilule ?

Si vous supportez bien cette pilule, il n'est pas nécessaire de la changer.

  • Peut-on faire des examens hormonaux ou autres, afin de diagnostiquer la cause d'une aménorrhée ou des règles très irrégulières, lorsque l'on est sous pilule ?

Il est souhaitable d'arrêter la pilule avant de faire un bilan hormonal.

  • On dit souvent que le stérilet en cuivre provoque des règles abondantes. Ayant un stérilet en cuivre, ce n'est pas mon cas. Est-ce normal ou juste un coup de chance ? Elle dure 3-4 jours.

Si vous avez la chance d'avoir des règles peu abondantes avec ce stérilet, gardez le.

  • Je prends la pilule depuis 6 mois avec des arrêts de 4 jours. Ce mois-ci, je n'ai pas eu mes règles mais maintenant j'ai des douleurs aux seins et des pertes de sang lors des rapports sexuels. Est-ce normal ou dois-je m'inquiéter ?

Je pense qu'il est préférable de consulter, pour éventuellement changer de pilule et connaître la cause du saignement.

  • Les mini tampons peuvent-ils déchirer l'hymen ?

Les mini tampons rendent l'hymen plus lâche sans le déchirer.

  • Je suis ménopausée depuis 2 ans, est-il normal d'avoir des sécrétions brunes ?

Les saignements après une ménopause confirmée, nécessitent un bilan gynécologique.

  • J'ai toujours eu des règles douloureuses dès mon adolescence. J'ai arrêté la pilule depuis environ 3 ans. Mon cycle est irrégulier, et j'ai toujours des règles douloureuses. Je prends du paracétamol, qui ne me soulage que très peu. Quel traitement, autre que la pilule, serait efficace contre ce désagrément ?

Vous devriez essayer si vous n'avez pas de contre indication, les anti-inflammatoires.

  • Ayant eu des règles irrégulières depuis le début, c'est à dire dès mes 13 ans, mon gynécologue m'avait prescrit de l'éthinylestradiol. Aujourd'hui, j'ai 27 ans et je souhaite enfanter. La durée de mon traitement pose-t-elle problème car lorsque j'arrête la pilule, j'ai une apparition de boutons ?

Ce n'est pas la pilule qui diminue la fertilité, c'est plutôt l'âge où l'on essaye de procréer.

  • Je prends une pilule. Pendant l'arrêt de plaquette de 7 jours, peut-on tomber quand même enceinte si on a une relation durant ces 7 jours sans préservatif ?

Non vous êtes également protégée durant la semaine d'arrêt.

  • J'ai 28 ans. Après un implant retiré en octobre 2008, j'ai pris la pilule jusqu'en novembre 2008 afin d'avoir un enfant et depuis plus de règles. J'ai été 9 mois sous dydrogestérone pour pouvoir calculer ma période d'ovulation, et depuis l'arrêt toujours pas de règles ? Que dois-je faire ? Quels sont vos conseils ?

Il est souhaitable de faire un bilan hormonal.

  • La date de mes prochaines règles tombe avec la date de mon mariage. On m'a conseillé de prendre la pilule pour les bloquer. Est-ce que je peux le faire ? Si oui, n'est ce pas mauvais de bloquer le cycle ?

Vous pouvez prendre deux plaquettes sans stop pour ne pas avoir vos règles le jour du mariage, ceci est sans danger.

  • Depuis mon dernier accouchement, il y a 8 mois, mon médecin me dit que mon col est très fragile. Lors de ma dernière visite, il n'a pas pu me faire de frottis car mon col saigne dès qu'il me manipule. Est-ce normal ?

Il serait souhaitable de désinfecter ce col pour pouvoir effectuer vos frottis.

  • La pilule fait-elle diminuer le flux des règles ?

Oui la pilule diminue le flux des règles.

  • J'utilise le stérilet hormonal depuis 4 ans avec une aménorrhée. Mes proches s'inquiètent de l'absence des règles. Y a-t-il un risque même minime ?

Il n'y a pas de danger, vous retrouverez votre cycle après le retrait du stérilet.

  • L'implant contraceptif fait-il prendre beaucoup de poids ? Quelle contraception envisager après 40 ans ? Peut-on rester sans contraception médicale ?

La contraception est à envisager jusqu'à 50 ans. A priori l'implant ne fait pas grossir.

  • Atteinte d'une mucoviscidose, j'ai des règles irrégulières depuis 2 ans. Est-ce que cela peut être causé par l'aggravation de la maladie qui s'est effectivement énormément aggravée depuis 2 ans et demi, ou bien dois-je consulter pour rechercher une autre cause ?

Si vous avez beaucoup maigri à cause de votre maladie, ceci peut avoir effectivement perturbé votre cycle.

  • Est-ce que c'est normal d'avoir des maux de tête le troisième jour des règles ?

La migraine fait partie des symptômes habituels pendant les règles. Si vous êtes sous pilule, il est souhaitable de changer de type de contraception.

  • Mon mari se plaint du stérilet lors de nos rapports sexuels. J'ai pensé changer de méthode contraceptive. Est-ce que l'implant est de type progestatif ? Et quelle est sa durée de vie ?

Normalement le stérilet ne gêne pas le partenaire, sauf si le fil est trop long. L'implant contraceptif dure 3 ans.

Il est préférable que ce soit le médecin qui décide de l'indication d'une échographie.

  • L'ovariectomie permet-elle de ne plus avoir ses règles ? Et cela induit-il les mêmes conséquences que la ménopause ?

L'ovariectomie supprime la sécrétion hormonale, il n'y a donc plus de règle. Il s'agit d'une ménopause chirurgicale.

  • Peut-on être ménopausée sans le savoir en prenant la pilule ?

Oui la pilule donne des règles artificielles même après la ménopause.

  • Nos filles sont autistes. Les règles sont très perturbantes, elles ne les comprennent pas, elles supportent mal les serviettes. Comment leur expliquer ? Et le fait de les supprimer peut-il être nocif à leur santé ?

Les règles sont effectivement difficiles à gérer dans cette situation. En cas de difficulté, il y a toujours des moyens médicaux pour obtenir un arrêt des règles.

  • Est-ce qu'une intervention chirurgicale de type curetage peut entrainer l'arrêt des règles ? Si non, combien de temps après doivent-elles revenir?

Si le curetage a été trop important, il peut provoquer un arrêt des règles à cause d'une synéchie. Il est nécessaire de faire un bilan.

  • Je suis laborantine et une de mes patientes (environ 60 ans) avait un frottis cervical à faire, prescrit par son généraliste. Impossible de prélever, je la soupçonne d'être vierge. Puis-je l'orienter vers une gynécologue ?

Le cancer du col est le plus souvent d'origine virale donc transmissible sexuellement. Cependant il est toujours possible de faire un frottis même à une patiente vierge.

  • Je prends la pilule depuis plusieurs années. Est-il bénéfique d'arrêter la pilule quand on en a plus besoin, notamment pour vérifier que tout va bien ?

Il n'y a pas d'intérêt à arrêter la pilule régulièrement lorsque l'on a besoin de contraception. En revanche si la contraception n'est pas nécessaire, on peut l'arrêter.

  • Ma fille de 23 ans a des règles très douloureuses. Le gynéco lui a dit que ça devait être de l'endométriose. Que faire pour en être sûr ? Y a-t-il des spécialistes en la matière ?

Effectivement dans des cas rares, l'endométriose peut concerner des filles jeunes. Tout gynécologue connait cette maladie.

  • Quel autre traitement que la pilule pour des kystes fonctionnels ?

En cas de kystes fonctionnels, il faut bloquer l'ovaire, et seule la pilule est capable de le faire.

  • J'ai 34 ans sous stérilet hormonal et j'ai toujours eu de l'acné hormonale au niveau du menton et des accès boulimiques. Est-ce dû au stérilet ? Quelle solution me proposez-vous pour me débarrasser de l'acné ?

Effectivement le stérilet hormonal a l'avantage de bloquer les règles mais n'est pas très satisfaisant pour la peau.

  • Peut-on faire un frottis lorsque l'on est enceinte de 3 mois ?

Si cela est nécessaire oui.

  • Si pendant plusieurs années on ne déclenche pas les règles sous pilule en prenant directement une autre plaquette, est-ce dangereux pour la santé ?

Non cela n'est pas dangereux.

  • Peut-on dire si il y a un problème à l'hypophyse suite à une prise de sang ?

Oui un dosage sanguin des hormones peut révéler un problème d'hypophyse.


Les réponses du Dr Alain Tamborini, gynécologue


  • Je prends la pilule depuis plus de 2 ans sans souci. Je la tolère bien. La dernière fois j'ai oublié une ou 2 pilules et 2 jours après j'ai eu mes règles alors que ma plaquette n'est pas finie. Est-ce normal ? Je m'inquiète.

Avec n'importe quelle pilule, en particulier les mini dosées, un oubli de deux jours entraine un saignement. Ne vous inquiétez pas, mais essayez d'être plus vigilante.

  • J'ai 42 ans et j'ai eu mes règles à 12 ans, des règles non abondantes, non douloureuses mais avec des grosses migraines. Mais après avoir eu recours il y a 3 ans, à une ligature des trompes, mes règles sont devenues très abondantes avec gros caillots et très douloureuses. Est-ce normal ?

Après 40 ans, une augmentation de la durée et/ou de l'abondance des règles mérite des examens complémentaires à la recherche en particulier d'un fibrome sous muqueux ou d'un polype.

  • J'ai 28 ans, j'ai arrêté ma pilule en août dernier pour un désir de grossesse. Depuis, un mois sur deux, j'ai un cycle à 28 jours et l'autre à 30 jours. Est-ce normal ?

Des durées variables de un, deux ou trois jours en plus ou en moins, ne peuvent pas être considérées comme anormales. Ne vous inquiétez pas.

  • J'ai accouché fin août et depuis j'allaite toujours mon enfant, mais je n'ai pas eu de retour de règles. Est-ce normal ?

En cas d'allaitement maternel exclusif, une aménorrhée est habituelle même après 6/9 ou même 12 mois. Cependant chez certaines femmes et/ou en cas d'allaitement mixte ou non régulier, un échappement de ce mécanisme et des règles peuvent survenir.

  • J'ai un stérilet depuis 4 ans et je perds toujours autant et longtemps. Je ne supporte pas l'implant aux hormones. Que faire ?

Peut-être pouvez-vous bénéficier d'un stérilet hormonal qui dans la plupart des cas entraine une aménorrhée.

  • J'ai 35 ans et cela fait 12 ans que je n'ai plus mes règles (sauf une fois). On m'a fait des prises de sang, puis on m'a dit que l'hypophyse ne devait pas fonctionner normalement, et que c'était sûrement suite à un choc psychologique. Maintenant j'ai un implant mais toujours pas de règles ! Est-ce normal ?

Avec l'implant contraceptif, une aménorrhée durable s'installe dans la plupart des cas.

  • Je suis réglée depuis l'âge de 12 ans. Toutefois j'ai maintenant des règles très douloureuses et vraiment irrégulières (cycle de 40 à 90 jours). J'ai les ovaires polykystiques. Est-ce que je peux me faire enlever les kystes aux ovaires pour espérer retrouver un cycle et des règles normales ?

Les ovaires polykystiques se traitent médicalement et ne sont pas justiciables d'une intervention chirurgicale.

  • Est-il normal de rejeter d'épaisses parties de muqueuse pendant les règles ?

Les règles sont faites de sang et de débris de muqueuse utérine (l'endomètre) qui desquament en quelques jours.

  • Ma fille de 22 ans est danseuse professionnelle. Elle n'a plus de règles depuis quelques années. Sa gynécologue lui a dit que c'était normal ! Pensez-vous qu'elle devrait passer des examens en endocrinologie ?

En cas d'aménorrhée prolongée (supérieure à un an) cela mérite des examens complémentaires et le plus souvent un traitement afin de ne pas perdre de son capital osseux.

  • J'ai toujours eu des règles régulières mais très douloureuses pendant les 2 premiers jours. Cela fait 14 ans que je suis réglée et malgré les cachets, ça ne passe pas. Qu'est-ce que je dois faire ?

Si tous les types d'antalgiques n'ont pas d'effet, il peut être licite de s'adresser à la pilule oestroprogestative qui limite ou supprime les règles douloureuses dans la plupart des cas.

  • Ma fille de 26 ans a évoqué avec son gynécologue l'existence des coupelles. Il l'a pratiquement traitée de folle en exagérant un peu ! Qu'en pensez-vous ?

Ce type de protection périodique "écologique" est très très peu employé en France. Vous pouvez vous renseigner en allant sur les sites qui y sont dédiés.

  • J'ai fait enlever mon stérilet le 10/02/2011 pour un bébé. Mais je n'ai toujours pas de règles. Quand vont-elles revenir ?

Après le retrait du stérilet hormonal, comme après l'arrêt d'une pilule, il peut y avoir un décalage dans la reprise des cycles menstruels menstruels. Si ceux-ci étaient réguliers avant la pose du stérilet, tout va probablement rentrer dans l'ordre.

  • J'ai eu mes règles à 11 ans et durant toute ma vie, j'ai eu un cycle très court. Aujourd'hui, à 41 ans, je n'ai plus mes règles. Est-ce dû au cycle très court (18 à 21 jours) que j'avais ? Mon FSH est à 40.

Une absence de règles après 40 ans avec une FSH élevée est en faveur d'une périménopause.

  • Un dérèglement hormonal peut-il faire prendre du poids ?

Un dérèglement hormonal ovarien peut entrainer des phénomènes congestifs, une rétention d'eau et contribuer à une prise de poids. Des traitements de rééquilibration hormonale existent : parlez-en à votre médecin.

  • Des mycoses répétées peuvent-elles modifier le cycle et l'abondance des règles ?

Non les mycoses n'interviennent pas sur la durée et l'abondance des règles.

  • Ma fille de 15 ans se demande si elle peut utiliser des tampons pendant ses règles alors qu'elle est vierge ?

Oui des minis tampons de très petite taille sont destinés aux jeunes filles mais cela réclame une petite période d'apprentissage et d'adaptation.

  • Je perds mes règles. J'ai 41 ans. J'ai eu mes premières règles à 11 ans. Ma fille à 9 ans, sera-t-elle aussi ménopausée jeune ?

Il peut y avoir une certaine prédisposition familiale à la survenue précoce ou tardive de la ménopause mais ce n'est pas une règle. Ne vous inquiétez pas.

  • J'ai arrêté une pilule à base de désogestrel depuis 2 ans à cause de pertes durant le cycle et des pertes marron avant les règles. J'ai commencé avec une autre pilule depuis 2 mois, j'ai les mêmes problèmes. Mon examen gynécologique date de moins d'un an, et n'a rien révélé ?

Avec cette nouvelle pilule qui est exclusivement progestative, de petites pertes de sang intempestives ou une aménorrhée sont très fréquentes et ne sont pas anormales.

De nombreux médecins traitants prescrivent et surveillent la contraception orale. Si votre médecin traitant le juge opportun, il peut toujours demander le conseil d'un confrère ou d'une consœur gynécologue.

La prise de pilule n'intervient pas sur les sécrétions vaginales. Même la pilule bloque la sécrétion de la glaire cervicale.

  • Après bien des traitements, ma fille de 17 ans prend une pilule pour supprimer les règles (très douloureuses). Quelles peuvent être les incidences sur sa santé ?

Quand tous les traitements antalgiques se sont révélés inefficaces, le recours à la pilule oestroprogestative semble licite quand les règles douloureuses sont pénalisantes médicalement et/ou socialement.

  • Neuf mois après mon accouchement, je n'ai toujours pas eu de retour de couches. Est-ce normal sachant que j'allaite toujours ?

Voir réponses plus haut.

  • Il est conseillé de mettre un stérilet après 15 ans de pilule. Est-ce vrai ?

La meilleure méthode contraceptive est celle que vous choisirez.

  • Est-ce normal de saigner 3 fois durant le mois suivant le retrait de stérilet hormonal ?

Après le retrait du stérilet hormonal, un petit dérèglement passager est possible. Tout devrait rentrer dans l'ordre.

  • Cinq ans sous désogestrel, y a-t-il un danger avec cette pilule qui ne donne plus de règles ?

Avec cette pilule exclusivement progestative, une aménorrhée est habituelle et ne peut être considérée comme anormale ou présentant des risques. Soyez certaine de la prendre très régulièrement.

  • Est-ce que le fait d'avoir un cycle très court entraine une ménopause précoce à 40 ans ?

Non.

  • J'ai 36 ans, 4 grossesses. J'ai un stérilet et j'ai très mal aux seins tous les mois depuis 6 ans. Avant les règles de moins en moins régulières, j'ai des saignements abondants et je suis aussi très fatiguée. Est-ce que je dois agir ?

Peut-être pouvez-vous bénéficier du stérilet hormonal qui dans la plupart des cas entraine une aménorrhée.

  • Pour les fumeuses, le stérilet est-il préférable aux pilules ?

Après 35 ans la pilule classique oestroprogestative est contre indiquée chez les femmes tabagiques.

  • Si on enchaîne 2 plaquettes d'éthinylestradiol, cela reporte les règles sur le prochain cycle. Est-ce que l'on peut enchaîner plusieurs plaquettes (4 ou 5) pour ne pas avoir de règles pendant quelques mois ?

En prolongeant la prise de pilule, il est possible de déplacer la date de survenue des règles, souvent pour convenance personnelle (vacances, examens, compétitions....). Cependant si on prolonge au delà de deux ou trois mois de petits saignements peuvent survenir.

  • La pilule soulage-t-elle des règles douloureuses ?

Dans la grande majorité des cas, la pilule oestroprogestative limite ou supprime les douleurs des règles.

  • Sous dydrogestérone, est-ce que les règles peuvent revenir toutes seules ou pas ?

C'est un traitement hormonal de la ménopause donc il peut entrainer des saignements réguliers de privation qui sont de fausses règles.

  • Les pilules peuvent-elles améliorer l'acné ?

Certaines pilules peuvent améliorer l'acné.

  • Est-ce que certaines pilules peuvent provoquer des kystes aux ovaires ?

Non, même la pilule est un traitement médical des kystes fonctionnels de l'ovaire.

  • Ovule t-on pendant les règles ? Si oui, peut-on avoir un rapport pour une éventuelle grossesse ?

S'il s'agit vraiment des règles et pas de saignements en cours de cycle, il y a très peu de chances qu'il y ait ovulation.

  • Est-ce que les règles qui apparaissent (entre chaque plaquette de pilule) sont de fausses règles que l'on déclenche ou sont-elles naturelles ?

Les règles sous pilule sont des saignements artificiels de privation hormonale donc de fausses règles.

  • Dois-je consulter un endocrinologue car je n'ai plus mes règles depuis que je suis sous étonogestrel ?

Sous implant contraceptif,, une aménorrhée est habituelle. Ne vous inquiétez pas.

  • À partir de quel âge peut-on faire un frottis ?

Il est souhaitable de faire des frottis dans l'année qui suit le début des rapports sexuels.

  • Le mental influence-t-il vraiment la date des règles lorsque l'on ne prend pas la pilule et que l'on souhaite un bébé?

Le fonctionnement des ovaires est sous l'influence de l'hypophyse et de l'hypothalamus donc du cerveau : toutes les formes de stress peuvent l'influencer et le perturber.

  • J'ai accouché il y a 11 semaines et j'ai eu mon retour de couches. Mon cycle va-t-il redevenir régulier maintenant ?

Si votre cycle était régulier avant la grossesse, il va probablement se régulariser : ne vous inquiétez pas.

  • Le stérilet peut-il lui aussi améliorer l'acné qui se manifeste surtout pendant les règles ?

Non.

  • L'acide tranexamique peut-il dérégler le cycle ?

Non, ce produit hémostatique est destiné à limiter l'abondance des saignements.

  • Existe-t-il un moyen chirurgical pour arrêter mes règles ? J'ai 48 ans.

Il existe des techniques d'hystéroscopies opératoires par les voies naturelles quand les traitements médicaux se sont révélés inefficaces ou qu'il existe des lésions (polype, fibromes sous-muqueux, adénomyose...).

  • Est-ce que l'acétate de cyprotérone peut éliminer l'acné hormonale ? Cela suffit-il comme moyen contraceptif ?

Cette pilule peut traiter votre acné et elle est contraceptive.

  • Les règles sont-elles plus abondantes avec l'implant ?

Avec l'implant après quelques mois, il s'installe habituellement une aménorrhée durable.


En savoir plus


Dossiers :

Dans le forum :

Livre :

  • 800 questions au gynécologue
    Alain Tamborini
    Ed. Marabout, septembre 2009






Mots clés


Vos commentaires
Page : 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14 
Dr Tourmente - Allodocteurs.fr
Modérateur
@cocojuju62 : prenez rendez-vous avec votre médecin pour un examen.
Citer
cocojuju62
bonjours voila j'ai un petit problème je ne prend pas la pilule j'ai un bébé de 19 mois mais depuis le débuts août j'ai un problème voila j'ai eu mes règles le 5 aout qui a durer 5 jours et la depuis le 26 aout bin je repaire et la encore aujourd'hui et j'ai mal aux bas ventre et en bas du dot pouvez vous m'aidez svp merci
Citer
Dr Tourmente - Allodocteurs.fr
Modérateur
@audrey49 : cela fait partie des effets secondaires mais parlez-en à votre médecin.
Citer
audrey49
Bonjour je me suis fait poser mon sterilet le 30 avril 2014 au debut j'ai eu mes regles mais depuis 1 mois plus rien j'ai des douleur dans les sein et j'ai pris de la poitrine est ce normal ou non??
Citer
Dr Tourmente - Allodocteurs.fr
Modérateur
@Mel-59 : quand avez-vous commencé à prendre votre pilule ?
Citer
Mel-59
Bonjour je n'ai pas eu mes régles enfin pas un flux très abondant pendant 3 mois. Je suis sous pillule donc j'ai arrêter de la prendre et l'ai repris au début du cycle pour que mes cycles redeviennent réguliere. Mais la depuis mi- juillet j'ai eu mes régles 3 fois avec a chaque fin de cycle 1 semaines de grosse perte blanche très odorante et ensuite les régles avec un flux normal. J'ai lu sur plusieurs forum qu'un déréglement comme le mien pouvait être un risque de kyste !!! Que puis je faire étant donner que ma gygy est en congé et que les autres gygy sont débordés de travail ou ne prennent pas de nouvelles patientes. J'attend avec impatience votre reponse avec impatience !!!
Citer
Dr Tourmente - Allodocteurs.fr
Modérateur
@Kim3 : d'après ce que vous dites, vous avez réagi violemment à cette prise unique, donc oui.
Citer
Kim3
Bonjour, J'ai 19 ans et j'ai commencé à prendre la pilule à l'âge de 15 ans suite à des problèmes hormonaux. Puis, à cause d'un problème avec la pilule j'ai arrêter pendant deux ans mais étant sujette à des règles douloureuses et quelques problèmes d'acné j'ai décidé de reprendre la pilule sous oestrogènes : seulement en prenant une seule pilule de ma plaquette le lendemain je me suis sentis très mal (apparemment trop forte pour moi) alors j'ai décidé de ne pas poursuivre. Depuis quelques jour les signes avant coureur de mes règles refont surface alors que j'ai commencé ma pilule à la fin de ces dernières. Est-ce que prendre une seule pilule peut dérégler complètement le cycle hormonale ?
Citer
Roro31
Bonjour, Je soufre de kystes aux ovaires depuis mon adolescence, je dois revoir mon gynécologue pour déterminer si ils sont organiques ou fonctionnels et donc si je dois être opéré ou non. J'ai tellement peur de ne pas pouvoir avoir d'enfants. Est il possible de tomber naturellement enceinte avec des kystes ovariens? Merci
Citer
Dr Tourmente - Allodocteurs.fr
Modérateur
@lafricaine : lorsque les règles étaient irrégulières avant la prise de pilule, elles le sont toujours lorsque l'on arrête la pilule (la pilule ne change rien).
Citer
Page : 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14 
Réagir à cet article

Pour réagir à cet article merci de vous identifier

S'abonner à la newsletter
Allodocteurs.fr

Liens non sponsorisés
Allodocteurs.fr : un site d’information médicale, sur lequel vous retrouverez toute votre santé en vidéo, expliquée par des docteurs en médecine et professionnels de santé.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).