Mis à jour le 2 septembre 2014 à 1h26
Mon compte

  >     >  Ch@t : Donner son sang

Ch@t : Donner son sang

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr
rédigé le 15 juin 2009

Ch@t du 15 juin 2009
Avec les réponses du Dr Ahmed Slimani, responsable du site de Pontoise à l’Etablissement Français du Sang (EFS) et du Dr Bernard David, directeur médical à l’Etablissement Français du Sang (EFS).


Sommaire

 

Les réponses du Dr Ahmed Slimani


  • J’ai subi, lors de mon accouchement, une très grave hémorragie à la délivrance (ambolisation...) et j’ai été transfusé de 6 poches de sang, je voulais savoir combien en litres de sang cela faisait et quelles étaient les conséquences d’une telle transfusion ?

Vous avez reçu 1 litre et demi de sang, la transfusion n'a aucune conséquence particulière. Les examens virologiques effectués sur chaque poche de sang ainsi que l'entretien médical sécurisent les produits sanguins avant de les transfuser au patient.

  • Y a t-il une limite d’âge pour donner son sang ?

Le don du sang est autorisé de 18 à 70 ans.

  • Je voulais savoir si je pourrais donner mon sang malgré une transfusion (en avril dernier) ou combien de temps attendre avant ?

Non, c'est une contre-indication définitive.

  • Est-ce qu’on peut donner son sang ou ses organes avec la maladie d’Hashimoto ?

Si elle est bien équilibrée, qu'il n'y a pas de traitements ni de symptômes, et si aucun autre organe n'est atteint, vous pouvez offrir votre sang.

  • Sous traitement anticoagulant (AVK) à vie, suis-je interdit de don du sang ?

Oui, c'est une contre-indication afin de protéger le donneur.

  • Peut-on donner son sang lorsque l'on a de l’herpès labial ?

Il vaut mieux éviter en période de poussée.

  • J’oscille entre 50 et 51 kg pour 1m70. Est-il mauvais pour moi de donner mon sang, au moins une fois par an ?

A partir de 50 kilos, il n'y a pas de souci.

Non, le diabète insulino-dépendant est une contre-indication. Pour l'hypertension, tout dépend du traitement et des chiffres de la tension artérielle.

  • Doit-on avoir une consultation médicale avant de se rendre à un point de collecte ?

Non, un entretien médical est prévu avant chaque don du sang.

  • Sur quels critères peut-on donner sa moelle osseuse ?

Etre âgé entre 18 et 50 ans et être en bonne santé.

  • Peut-on donner son sang après un traitement à l’iode 131?

Cela dépend pourquoi vous avez reçu l'iode 131. De toutes les manières, il faut attendre un certain temps pour que l'iode disparaisse du sang.

  • J’ai passé 9 mois en Grande Bretagne en 1993, on m’a dit que je ne pouvais donner mon sang en raison de la maladie de Creutzfeldt-Jakob. Qu’en est-il vraiment ?

Un séjour au Royaume-Uni pendant une année cumulée entre 1980 et 1996 est une contre-indication par mesure de précaution en rapport avec la maladie de Creutzfeldt Jakob.

  • On m'a dit que quand on a des anticorps, on n’a pas le droit de donner son sang, j’ai des anticorps anti-TPO, donc je ne peux pas donner ?

Pour les maladies auto-immunes, il n'y a pas de contre-indications sauf si la maladie est chronique, évolutive et présente des symptômes avec traitements.

  • Pourquoi peut-on donner son sang jusqu’à 80 ans en Belgique et pas ici quand on est en bonne santé comme l’a fait mon grand-père ? Et pour vous donner de bonnes nouvelles, mes 3 enfants majeurs de 25-21-21 sont donneurs de sang depuis leur 18 ans et mon fils 16 ans le sera également.

En France, la loi autorise le don du sang jusqu'à l'âge de 70 ans pour le moment.

  • Quand on est donneur, doit-on se rendre régulièrement dans un point de collecte ?

Oui, les besoins sont quotidiens et réguliers, on compte sur les donneurs pour revenir régulièrement offrir leur sang.

  • Quand je donne mon sang (450 cc) je suis fatiguée ensuite, j’ai 51 ans.

Il faut prévenir le médecin que vous vous sentez mal après un don de 450 ml, il fera le nécessaire pour palier ça.

  • Mon ami souhaite donner son sang, combien de poches de sang sont prélevées ? Ou combien de litres ?

Une seule poche est prélevée, c'est 450 ml.

  • Je suis atteint du syndrome de Minkowski-Chauffard (microsphérocytose), et j’ai été transfusé il y a plus de 10 ans, depuis je prône le don du sang dans mon entourage, mais pourrais-je donner moi aussi un jour mon sang ou mes plaquettes ?

Pour le moment, les antécédents transfusionnels sont une contre-indication, merci de plaider la cause du sang autour de vous.

  • Peut-on donner son sang si on a une consommation régulière de cannabis ?

La consommation de cannabis est une contre-indication temporaire.

  • Je vous précise que je ne suis pas insulino-dépendante.

Donc le diabète gras n'est pas une contre indication médicale. Le médecin appréciera votre état le jour de l'entretien médical.

  • Je voudrais savoir pourquoi après une transfusion, je ne peux plus donner mon sang ?

C'est uniquement un principe de précaution lié à d'éventuelles apparitions de maladies émergentes (par exemple la transmission de la maladie de la vache folle).

  • Je souhaite savoir si on peut donner son sang quand on est sous traitement antidépresseur ?

Non, c'est une contre-indication temporaire.

  • J’ai un groupe très rare A- mais j’ai eu une hépatite C guérie depuis 2001, est-ce que je peux donner mon sang ?

Non malheureusement cela reste une contre-indication.

  • Après plusieurs crises réelles de paludisme, impossibilité d’être donneur à vie ?

Tout dépend de la dernière crise de paludisme, sinon il y a possibilité d'offrir son plasma si vous vous êtes porteur du plasmodium.

  • Depuis trois mois je prends un traitement pour les reins (glomérulonéphrite à minima). Le traitement est efficace et devrait durer jusqu’en septembre... Je donnais du sang l’année passée et j’aimerais savoir si je pourrais encore en donner et dans quels délais.

Tant que vous êtes sous traitement, il faut éviter d'offrir votre sang, il faudra faire le point avec votre médecin traitant avant de retourner au don du sang.

  • Les centres de prélèvement vérifient-ils notre taux d‘hémoglobine et de fer (ou autres tests sanguins) avant le prélèvement ?

Oui, avant le don, certains donneurs ont un examen sur l'hémoglobine.

  • Après une transfusion, notre organisme refait-il du sang ?

Oui, cela dépend de la pathologie mais en général, le corps réagit d'une manière positive.

  • Je suis sous traitement contre l'acné (isotrétinoïne), puis-je donner mon sang en le précisant ?

L'isotrétinoïne est contre-indiquée au don du sang. Il faudra attendre un mois après l'arrêt du traitement.

  • J’ai une présence d’agglutinine anti-LEA dans mon sang et je souhaiterais savoir si je peux quand même donner mon sang ?

Il faut éviter de donner du sang total.

  • Les hôpitaux manquent-ils de sang de nos jours ?

Oui, même s'il y a une augmentation des transfusions de 10 % ces trois dernières années.

  • J’ai 20 ans je suis migraineuse, puis-je donner mes plaquettes ?

Toute pathologie révélée par une polythérapie est susceptible de menacer la santé du donneur à l'occasion du don, c'est donc une contre-indication, il faudra attendre l'arrêt des traitements pour donner vos plaquettes.

Non, c'est une contre-indication.

  • La présence agglutinine anti-LEA empêche-t-elle un don du sang ?

Oui, la présence d'un anticorps empêche le don du sang.

Non.

  • Est-ce qu’on peut donner son sang quand on a un déficit du facteur V de coagulation ?

C'est une contre-indication.

  • J’ai donné du sang pendant des années et on a découvert il y 5 ans que j’avais une hépatite C, je me demande si la contamination est certaine ?

10% des contaminations de l'hépatite C ne sont pas étiquetées et restent sans cause précise.

  • Je donne régulièrement mon sang depuis 17 ans. J’ai donné une fois mon plasma puis une autre fois mes plaquettes pour mon fils souffrant d’une thrombopénie d’origine inconnue. L‘EFS me refuse tout don de plasma ou plaquettes car j’ai fait un peu d’asthme en étant plus jeune (et n’en fais plus depuis plusieurs années). Pourquoi et cela va-t-il changer car cela prive l’EFS de quantités de dons ?

Concernant l'asthme et les antécédents allergiques, certains donneurs de plaquettes ont fait des réactions allergiques aux produits utilisés lors des dons de plaquettes, il s'agit d'une mesure de protection des donneurs.

  • Vous dites que la présence d’anticorps empêche le don du sang et pourtant vous m’avez répondu qu’en présence d’anti-corps anti-thyroïdiens on pouvait quand même donner si la maladie était stabilisée ?

Ce n'est pas la même chose, l'anticorps que vous citez est porté directement par les globules rouges et ne peut être transfusé au malade car il y a un risque de conflit immuno-hématologique, nous sommes obligés de faire avant chaque transfusion, pour chaque malade, une recherche d'anticorps irréguliers.

  • Quel genre de souci pourrait-on avoir en dessous de 50 kg, est-ce qu’on vous pèse systématiquement ?

S'il y a un doute on pèse la personne, et on compte sur la sincérité des réponses.

  • Non seulement j’ai pu être contaminée mais j’ai moi-même certainement contaminé d’autres personnes, c’est un peu angoissant ?

En cas de contamination, une enquête est faite, et si l'EFS ne s'est pas rapprochée de vous, c'est que vous n'avez contaminé personne.

  • Faut-il laisser un laps de temps entre une opération chirurgicale et un don de sang ?

Oui, il faut attendre 4 mois.

  • Les dons de sang répétés peuvent-ils entraîner une carence en fer ? J’en suis à environ 65 dons, 2 par an environ, 59 ans, pas de règles depuis des années et cela fait plusieurs fois que j’ai des carences en fer.

La numération sanguine est faite systématiquement et sur chaque don, en cas de problème, un examen de l'hémoglobine après don est effectué. Et en cas d'anémie, (carence en fer), le donneur est ajourné pendant 6 mois.

  • Où trouve-t-on les coordonnées des associations de donneurs de sang ?

Allez sur le site de la Fédération Française pour le don du Sang.

  • Existe-t-il une carte de don de sang ?

Après avoir donné deux fois son sang, l'EFS édite une carte de donneur où figure le groupe sanguin, cette carte est régionale.

  • Sincèrement, est-ce gênant pour les médecins ou infirmières qui nous prélèvent d’avoir des patientes comme moi qui ne peuvent se relever qu’au bout de 2h à 2h30 ? Vaut-il mieux que j’arrête de le donner ?

C'est surtout gênant et désagréable pour vous.

  • Où puis-je donner mon sang, j’ai des anticorps de l’hépatite B ?

Cela dépend du type d'anticorps, se rapprocher du médecin du site de prélèvement le plus proche de chez vous.

  • Comment peut-on parler du don du sang à ses proches ?

Le don du sang reste irremplaçable, les besoins sont en constante augmentation et n'importe qui d'entre nous, de notre entourage peut en avoir besoin un jour.

  • Pour le don de moelle, comment cela se passe-t-il ? Je veux dire par là, est-ce une aiguille ? On pique où ?

Il y a 2 types de don, un don qui est fait sous anesthésie générale avec hospitalisation et le prélèvement se fait au niveau de l'os iliaque, et il y a aussi le prélèvement comme pour un don de plaquettes qui se fait au niveau des bras et cela dure à peu près 3 heures.

 


Les réponses du Dr Bernard David


  • Est-il possible de donner son sang après une crise de paludisme, qu’en est-il exactement ?

Le paludisme, si vous avez fait une crise réelle, est une contre-indication au don de sang. Par contre si vous avez été seulement exposé au paludisme, un examen de sang à la recherche du paludisme sera effectué. Il faut attendre au moins 4 mois après le retour d'un pays où sévit le paludisme.

  • Je suis sous immunosuppresseurs, puis-je donner mon sang ?

Ces médicaments semblent indiquer que vous avez une maladie auto-immune en cours de traitement. Ceci est une contre-indication, tant que votre maladie nécessite un tel traitement.

  • Peut-on donner son sang si on a rendez-vous toutes les semaines chez le dentiste pour se faire poser une couronne ?

Les actes de soins dentaires sont une contre-indication temporaire au don de sang, pendant une semaine (risque de circulation de bactéries dans le sang, sans inconvénient pour le donneur). Il faut donc attendre que vos soins dentaires soient terminés.

  • J’ai été opérée d’un méningiome il y a un an. Est-ce que je peux faire un don de sang ? J’ai été donneuse pendant de longues années. J’ai arrêté de donner mon sang car on me trouvait souvent une déficience en fer.

Le méningiome n'est pas en soi une contre-indication au don de sang. Cependant l'importance de l'intervention peut entrainer une contre-indication pendant plusieurs mois. Par ailleurs, une carence en fer est également une contre-indication qu'il faut traiter avant le don de sang.

  • Je suis donneuse depuis plusieurs années mais là, j’allaite encore un peu mon bébé et je suis en plus sous antidépresseurs, puis-je quand même donner ?

L'allaitement n'est pas une contre-indication au don de sang. Par contre, la prise d'antidépresseurs peut être une contre-indication au don, en fonction de l'importance et du traitement associé. Il est donc nécessaire de signaler ce traitement au médecin que vous verrez si vous souhaitez donner.

  • Il est reconnu que les hétérosexuels sont plus nombreux à être à risque pour le VIH, alors pourquoi le don est refusé aux homosexuels ?

Le pourcentage d'homosexuels qui ont des comportements à risque est plus important que celui présent chez les hétérosexuels. Ceci résulte d'enquêtes épidémiologiques effectuées par l'Institut national de veille sanitaire, et c'est ce qui a motivé la décision de la ministre de la santé. Les comportements à risque des hétérosexuels sont également recherchés et pris en compte dans les critères de contre-indication.

  • Suite à une transfusion, peut-on avoir des maladies et cela a-t-il une influence sur notre groupe sanguin ?

La transfusion ne peut obtenir une sécurité à 100%. Cependant le niveau de sécurité actuel est très élevé et progresse tous les ans. L'Institut national de veille sanitaire effectue tous les ans une mesure du "risque résiduel" qui s'améliore régulièrement. Il persiste quand même une période "sérologiquement muette" pendant laquelle une infection n'est pas biologiquement détectable. Une transfusion de très grand volume peut parfois simuler un changement de groupe (lorsque l'on transfuse de grandes quantités de globules rouges O à un sujet A) mais ceci est transitoire et le patient transfusé ne change pas réellement de groupe.

  • On me prend mon sang avec un problème de facteur IX…

Un déficit minime en facteur IX n'est parfois pas détecté, n'entraine aucune manifestation clinique et n'est pas alors une contre-indication au don de sang.

  • Sur les douze facteurs de coagulation, y en a-t-il qui ne sont pas contre-indiqués ?

La coagulation, c'est très compliqué, et un déficit en une des protéines de la coagulation peut être une contre-indication en fonction de sa sévérité.

  • Y a-t-il des examens médicaux à effectuer après avoir été transfusé ? Si oui, pendant combien de temps ?

Les examens effectués après une transfusion sont une surveillance immunologique pour détecter l'apparition d'anticorps. Ces examens sont prescrits par le médecin qui a effectué la transfusion pour vous.

  • Mais si je ne peux donner mon sang, que puis-je donner d’autre ?

Si vous ne pouvez pas donner votre sang, vous pouvez toujours donner de votre temps en participant aux associations de donneurs de sang, de tissus et d'organes.

  • J’ai donné mon sang et en retour j’ai eu droit à une lettre me disant de ne plus donner mon sang car j’ai des anticorps contre les globules rouges. Qu’est ce que cela veut dire ? Y a-t-il un danger pour moi ?

Cela veut dire que vous avez développé des anticorps soit après des grossesses, soit après des transfusions. Il est important de connaître ces anticorps car il faudra en tenir compte si vous devez un jour être transfusée. Il n'y a pas de danger dans l'immédiat pour vous. Par contre, ces anticorps peuvent être éventuellement dangereux pour les malades.

  • Cela n’est pas dangereux dans l’immédiat... Hormis le jour où j’aurais éventuellement besoin d’une transfusion, quand pourrait-il y avoir danger ?

Si vous devez être transfusée, il faudra tenir compte des anticorps présents chez vous pour la sélection des globules rouges qui vous seront transfusés. Ce n'est pas un danger, ce sont des précautions à prendre.

  • La présence d’anticorps anti-thyropéroxidase empêche-t-elle les personnes victimes de maladies auto-immunes de la thyroïde de donner leur sang et/ou certains de ses composants ?

La présence d'anticorps anti-thyropéroxydase est un signe biologique d'une thyroïdite auto-immune, mais ne préjuge pas de sa gravité. C'est la gravité de ces pathologies auto-immunes qui gère la contre-indication au don de sang. Chaque cas doit donc être examiné pour évaluer la gravité de ces maladies et l'éventualité d'une contre-indication.

  • Peut-on donner son sang en période de règles ou vaut-il mieux éviter ?

Il est plus simple d'éviter mais il n'y a pas de contre-indication formelle.

  • Pourquoi quelqu’un qui a été transfusé ne peut-il pas donner son sang ? Il a bien reçu le sang, lui, pourquoi ne pourrait-il pas le redonner ? Est-ce parce que l’on douterait du sang donné ? Simple question.

Réponse compliquée à une question simple. Il s'agit d'une application du principe de précaution, afin d'éviter une propagation de maladies qui ne sont pas actuellement détectables, comme l'agent de la maladie de la vache folle. Ce principe de précaution est réévalué régulièrement par les autorités sanitaires, et il a été décidé pour l'instant de le maintenir.


Les réponses du Dr Charlotte Tourmente


  • Mon ami souhaite donner son sang, combien de poches de sang sont prélevées ? Ou combien de litres ?

Environ 500 ml sont prélevés à chaque don de sang total, un peu plus s'il s'agit d'un don de plaquettes ou de plasma.

  • Sur quels critères peut-on donner sa moelle osseuse ?

Avoir entre 18 et 50 ans au moment de l'inscription (mais on peut la donner jusqu'à l'âge de 60 ans), être en parfaite santé. Un questionnaire et un examen médical suivent ensuite cette inscription.

  • J’aimerais donner ma moelle, comment se passe le don ?

Vous avez un entretien médical et quelques examens médicaux, lorsque vous êtes compatible avec un malade, on vous appelle et de nouveaux examens sont réalisés. La greffe est effectuée soit sous anesthésie générale, soit par aphérèse (un appareil qui sépare les différents composants de la moelle). La greffe est ensuite effectuée.

  • Les hôpitaux manquent-ils de sang de nos jours ?

Oui, énormément. Actuellement, un donneur fait 1,7 don par an en moyenne alors qu'il pourrait en faire 6 de sang total pour les hommes et 4 dons de sang total pour les femmes.

  • En combien de jours l’organisme reconstitue-t-il le sang prélevé ?

Le sang se reconstitue en permanence. Le plasma et les plaquettes sont refaits en quelques heures, les globules rouges en 2 semaines.

  • Je donne mon sang car d’un point de vue éthique, je trouve cela plus que normal, mais du point de vue du prélèvement, c’est la catastrophe ! A chaque fois, j’ai la tension qui tombe à 9 et il me faut 2h à 2h30 pour arriver à 10.6 et pouvoir commencer à me relever, que peut-on faire ?

Peut-être bien manger avant le don et surtout prélever moins de sang.

  • J’ai 21 ans et je suis en parfaite santé. Je voudrais donner mon sang, le seul souci est que je ne pèse que 44 kg. Ne serait-il pas possible que l’on me prenne moins de sang qu’une personne normale ? J’ai aussi entendu dire que l’on pourrait m’en prélever pour la recherche scientifique.

Non, il faut peser plus de 50kg.

  • Quels sont les donneurs et les receveurs universels ?

Les donneurs universels sont ceux du groupe O-, les receveurs universels AB+.

  • Pourquoi faut t-il peser au moins 50 kg pour donner son sang ?

Parce que la loi interdit de prélever plus de 8 ml par kilogramme, or le volume minimal d'un don est de 400 ml et lorsque l'on multiplie 8 ml par 50 kg, on obtient 400 ml.

  • A 72 ans, peut-on donner son sang ?

Non, c'est limité à 70 ans pour le sang total, et à 65 ans pour le don de plasma et de plaquettes.

  • Est-ce qu’après avoir fait un don du sang, on peut manger ?

Une collation est même recommandée. Et il vaut mieux manger un peu avant en évitant les matières grasses et l'alcool.

  • Je serai bien intéressée par le don de moelle, est-ce toujours fait sous anesthésie totale, ou bien certains tentent-ils l’anesthésie locale (car si c’est une anesthésie locale, c’est sûr que cela ne m’intéresse plus) ?

Ca peut être fait sous anesthésie générale.

  • Le don de moelle est-il aussi anonyme ?

Tous les dons sont anonymes.

 

Retrouvez le Dr Charlotte Tourmente sur son blog : Le web du Dr Tourmente.


En savoir plus


Sur Allodocteurs.fr :

 

Ailleurs sur le web :






Mots clés


Vos commentaires
Page : 1  2 
Dr Tourmente - Allodocteurs.fr
Modérateur
@Mon petit prince : oui, c'est possible d'obtenir son dossier médical, faites une demande écrite au chef de service. C'est possible de donner son sang après une perfusion de fer, mais pas après une transfusion.
Citer
Mon petit prince
Bonjour
Hier j'ai voulu donner mon sang ( le dernier remonte a 4 ans)
Mais j'explique que j'ai reçu deux transfusions de 2 poches de fer et le médecin m'a demandé si c'était bien du fer ou du sang ? Le souci étant que je ne sais pas vraiment juste que c'était pour remonte mon taux de globules car j'étais très faible . Est il possible d'avoir une copie de son dossier médical ? Et puis je encore donner mon sang après une transfusion de fer ?
Citer
Dr Tourmente - Allodocteurs.fr
Modérateur
@amathieu68 : en effet, un nouveau partenaire sexuel contre-indique temporairement le don du sang, le site de l'Etablissement français du sang précise qu'il faut attendre 4 mois.
Citer
amathieu68
Salut à tous, j'ai lu qu'on ne pouvait donner son sang quand on a plusieurs partenaires sexuels même si l'on se protège. Une amie à moi l'a fait en m'utilisant (c'est-à-dire en donnant mon prénom comme dernier partenaire sexuel à chaque fois)... n'est ce pas dangereux? Dois je intervenir?
Citer
Dr Tourmente - Allodocteurs.fr
Modérateur
@QT : oui, précisez-le au médecin à ce moment-là.
Citer
hamed
je veux éleminer l' antidépresseur dans mon sang. je veux une réponse.svp
Citer
hypo
l'aiguille lors d'un prelevement est elle scellee au tube qui est reliée à la poche ?
Citer
cet
bonsoirs Medames Messieurs.
ma question et la suivante:
j'ai fais des analyses de song . d'aprés mon médecin le taux de globules rouges et élever HGB plus de 17.5 g/DL . ( mon age 53 ans).marié deux enfants
est ce que c'est grave......!
que doit-je faire.......!
merci d'avance
Citer
ken
Bonjour, Dr Tourmente que veut dire NFS ? quand on fait une prise de sang merci de me répondre en urgence. Merci. Ken
Citer
ken
Bonjour, que veut dire NFS ? quand on fait une prise de sang. Merci de me répondre. Ken
Citer
Page : 1  2 
Réagir à cet article

Pour réagir à cet article merci de vous identifier

S'abonner à la newsletter
Allodocteurs.fr

Liens non sponsorisés
Allodocteurs.fr : un site d’information médicale, sur lequel vous retrouverez toute votre santé en vidéo, expliquée par des docteurs en médecine et professionnels de santé.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).