Fermer [X]
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. Vous pouvez néanmoins refuser l'utilisation des cookies, en cliquant ici
Mis à jour le 25 octobre 2014 à 20h58
Mon compte

  >     >  Café : une sensibilité propre à chacun ?

Café : une sensibilité propre à chacun ?

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr
rédigé le 13 mars 2012, mis à jour le 13 mars 2012

J'ai dû arrêter le café, car je suis dentiste, et la caféine me donne un léger tremblement de la main.
Les effets de la caféine, négatifs ou positifs, sont-ils augmentés si le café est fort ?

Café : une sensibilité propre à chacun ?

Café : une sensibilité propre à chacun ?

Les réponses avec le Dr Paule Nathan, endocrinologue, diabétologue, nutritionniste, et avec le Dr Astrid Nehlig, directrice de recherche à l'Inserm de Strasbourg :

"Le tremblement de la main est un effet classique du café que l'on rencontre si une personne dépasse la dose tolérable. En principe on considère qu'une consommation modérée de café qui ne présente aucun danger pour la santé, est de 3 à 4 tasses par jour. Après tout dépend s'il s'agit de café serré, fort ou pas fort. Quand on dit 3-4 tasses par jour, il s'agit de café arabica pour une dose de 150 ml de café. Il s'agit de normes définies à la manière américaine."

"Les effets du café dépendent du répondeur. Certaines personnes vont bien s'endormir avec le café alors que d'autres ne vont pas s'endormir… Certaines personnes vont réagir et vont avoir certaines réactions par rapport à une dose. Tout dépend de la sensibilité de la personne. Certaines personnes sont sensibles au décaféiné qui contient tout de même près de 5 mg de caféine."

"La sensibilité est liée au récepteur de l'adénosine qui est présent chez différents individus sous différentes formes génétiques. En fonction de la forme génétique que l'on a, on aura plus ou moins envie de consommer du café, on sera plus ou moins sensible aux effets du café…"

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

* Les réponses avec le Dr Paule Nathan, endocrinologue, diabétologue, nutritionniste, et avec le Dr Astrid Nehlig, directrice de recherche à l'Inserm de Strasbourg


Café : une sensibilité propre à chacun ?

Café : une sensibilité propre à chacun ?

Café : une sensibilité propre à chacun ?

Café : une sensibilité propre à chacun ?

Café : une sensibilité propre à chacun ?

Mots clés


Réagir à cet article

Pour réagir à cet article merci de vous identifier

S'abonner à la newsletter
Allodocteurs.fr

Liens non sponsorisés
Allodocteurs.fr : un site d’information médicale, sur lequel vous retrouverez toute votre santé en vidéo, expliquée par des docteurs en médecine et professionnels de santé.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).