Allaitement maternel : la France est à la traîne

Moins d'un quart des nourrissons français sont encore allaités à l'âge de 6 mois, "dont seulement la moitié de façon exclusive", selon une étude publiée mardi 7 octobre 2014, dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH). De nombreuses études soulignent pourtant les bénéfices pour la santé du nourrisson d'une alimentation par le lait maternel jusqu'à cet âge.

Rédigé le

Allaitement maternel : la France est à la traîne
Allaitement maternel : la France est à la traîne

Selon les résultats de l'étude Epifane(1), 74% des mères françaises débutent un allaitement maternel à la maternité. Trois mois plus tard, seuls 39% des nourrissons sont toujours allaités (au sein ou au biberon) : 10% de façon exclusive, 11% de façon prédominante (début de diversification alimentaire), 18% recevant également des préparations pour nourrissons du commerce.

Le lait maternel a beaucoup d'avantages mais l'allaitement est avant tout un choix personnel ! Certaines femmes le redoutent, d'autres n'en ont tout simplement pas envie. Mieux vaut une maman épanouie qui donne des biberons, plutôt qu'une mère stressée qui allaite ! L'allaitement n'est pas forcément inné. C'est un geste qui s'apprend.

A 6 mois, 23% des bébés étaient encore allaités, la moitié consommant des petits pots en complément. Chez la moitié des femmes, l'allaitement exclusif ou prédominant dure moins de trois semaines et demi.

Pourtant, les recommandations officielles portent aujourd'hui sur une alimentation exclusive par le lait maternel jusqu'à 6 mois, "ou au moins jusqu'à 4 mois pour un bénéfice santé", comme le souligne le Programme national nutrition santé (PNNS).

La consommation exclusive de lait maternel jusqu'à 6 mois est en effet associée à une réduction du risque infectieux de l'enfant, ainsi qu'à un meilleur développement cognitif et moteur(2).

Plusieurs études suggèrent en outre des bénéfices d'une diversification alimentaire postérieure à 4 mois en termes de risque allergique.

D'autres travaux soulèvent également la question d'un possible bénéfice (léger) de l'allaitement pour la mère, en termes de réduction du risque de cancer du sein.

Selon l'InVS, en France, "le taux de l'allaitement maternel à la naissance est l'un des plus bas" d'Europe. Selon des données de 2003 et de 2007, les taux d'enfants allaités à 6 mois varient en Europe de 33% aux Pays-Bas à 82% en Norvège.

Notre pays est également, selon les auteurs de l'étude, l'un de ceux "où les mères choisissent d'allaiter leur enfant le moins longtemps possible".

Les chercheurs espèrent désormais pouvoir identifier les facteurs associés à la durée de l'allaitement "et d'aider ainsi au ciblage des interventions" destinées à se rapprocher des recommandations.

De fortes disparités sont observées selon les origines sociales, les situations professionnelles ou l'âge des mères. Les mères jamais scolarisées ou ayant arrêté leurs études au primaire et celles ayant fait des études supérieures sont plus enclines à allaiter que les autres, de même que les femmes mariées, ou les trentenaires. Inversement, les femmes au chômage ou en congé parental, celles âgées de moins de 24 ans ou les femmes seules sont celles qui suivent le moins les recommandations officielles.

Comme le rappelle les chercheurs, le lait maternel correspond parfaitement aux besoins nutritionnels du bébé et sa composition se modifie au cours des semaines pour s'adapter à l'évolution de l'enfant.

-----

(1) L'Institut national de veille sanitaire (InVS) a lancé, début 2012, une vaste étude nationale sur l'alimentation des bébés au cours de leur première année. Cette enquête, baptisée "Epifane", a impliqué près de 3.500 mères dans 136 maternités, sur tout le territoire français.

(2) Bénéfices constatés indépendamment d'autres facteurs, tels que le profil socio-économique des parents.

En savoir plus sur l'allaitement :

Dossier et articles :

Questions/réponses :

Ailleurs sur le web :

  • Allaitement Informations
    Allaitement Informations est une association de mères ayant l'expérience de l'allaitement et de professionnels de santé. Basée à Metz, l'association assure plusieurs "services" afin de soutenir les couples dans leur projet d'allaitement.
     
  • 123Boutchou.com
    Adresses des lactariums et des banques de lait en France.