Adolescents : la dépression tue

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié le 14 mai 2014 un premier rapport sur les problèmes de santé qui affectent les adolescents (10-19 ans). D'après cette étude, la dépression serait la cause prédominante de maladies chez les jeunes ; et expliquerait une grande partie des décès. Explications.

Rédigé le

Adolescents : la dépression tue
De plus en plus de dépressifs chez les jeunes, avec des conséquences qui peuvent être fatales. (Photo© Photographee.eu - Fotolia.com)

Après les accidents de la route et le sida, la dépression se classe en haut de la sombre liste des causes de décès que connaissent les adolescents à travers le monde.

Synthétisant les données recueillies durant plusieurs années auprès de 109 pays, le travail de l'OMS en a conclu que la dépression était fatale pour un adolescent. "Les jeunes ne meurent pas comme le reste de la population", estime Jane Ferguson, auteur du rapport. En effet, un jeune âgé de 10 à 19 ans qui laisse s'installer la dépression dans son quotidien, verrait son espérance de vie considérablement entamée sur le long terme.

Source de troubles comportementaux

La dépression, maladie psychique que l'on retrouve chez 25% de la population en Europe, sous-entend l'émergence de comportements qui contribueraient à dégrader l'état de santé des individus. S'appuyant sur le mode d'évaluation de l'EVCI (Espérance de vie corrigée de l'incapacité, "DALY" en anglais), le travail de l'OMS montre qu'un adolescent dépressif ne pourra développer entièrement ses capacités, et de ce fait tout son potentiel. La troisième cause de décès chez les jeunes, identifiée par les experts, le suicide ; est très souvent lié à la dépression.

"Nous espérons que ce rapport attirera plus d'attention sur la santé des 10-19 ans, et qu'il servira à déclencher une action accélérée sur leurs problèmes de santé" a expliqué, à l'occasion de la présentation publique du document, le Dr Flavia Bustreo, directrice générale adjointe pour la santé des femmes et des enfants à l'OMS.

Selon l'étude, les premiers symptômes de la dépression commencent à se développer, chez un malade sur deux, dès l'âge de 14 ans. La cause même d'une dépression varie d'un individu à l'autre. Pour les experts, l'adolescence est une période où les "bases d'une bonne santé dans la vie adulte" doivent être posées. L'OMS estime par ailleurs que si les adolescents étaient traités à temps pour leur dépression, cela pourrait prévenir des décès et éviter des "souffrances durant toute une vie".

Autres causes de mortalité

Les problèmes de santé qui touchent les ados sont également liés "au tabac, à la consommation de drogue et d'alcool, au sida, à la santé mentale, à la nutrition, à la sexualité et à la violence" liste l'OMS.

Ainsi, la plupart des ados ne tiennent pas compte des critères primordiaux qui assurent une bonne santé mentale. L'exercice physique par exemple, n'est pas suffisamment pratiqué pour un adolescent sur quatre. L'étude rapporte notamment que dans certains pays, un adolescent sur trois est obèse.

En 2012, le taux de décès d'adolescents à travers le monde s'élevait à 1,3 millions. 

L'OMS doit publier le 15 mai 2014 un rapport de statistiques mondiales sur la dépression appliquée à tous les types de populations.

VOIR AUSSI :

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24